Cladun Returns This Is Sengoku

Cladun Returns This is Sengoku : La chasse aux âmes sur PS4

Cladun Returns This is Sengoku est le dernier titre nous arrivant de chez Nippon Ichi Software, on se retrouve avec un RPG plutôt atypique puisqu’il nous offre une aventure assez libre dans sa progression dans un univers rétro s’inspirant du folklore japonais. En effet, dans Cladun Returns, le joueur se réveille dans un endroit situé entre la vie et la mort, un endroit où les âmes errantes sont légions. Si certaines d’entre elles arrivent à trouver le repos, d’autres rencontrent des difficultés et c’est à ce moment précis, que le joueur entre en action puisqu’il aidera ces âmes perdues à trouver le repos éternel.

En parlant de RPG atypique, je n’ai pas mentionné que Cladun Returns est un dungeon-RPG. Grosso modo, le jeu se base sur l’exploration de donjon très court avec un système de combat basé sur l’action. Ces donjons regorgent d’ennemis de piège, de boss et d’âmes égarées (qui pourront devenir vos compagnons). Pour terminer les donjons, il suffit simplement d’en trouver la sortie, vous n’êtes pas obligé d’abattre tous les ennemis devant vous. Pour autant, vous aurez parfois des mécanismes à trouver puis à activer afin de passer des portes. Niveaux contenu, la campagne posséde une 50 donjons et c’est sans compter les donjons EX servant uniquement à engranger de l’expérience. Il y  aussi un aspect scoring où il faut terminer les donjons avec le meilleur temps possible.

Cladun Returns

La grande force de Cladun Returns est dans sa liberté. En début de partie, vous créez votre propre personnage: son aspect, sa classe, ces caractéristiques… Cela aura bien sûr un impact sur votre aventure et cela vaut aussi pour vos compagnons que vous pourrez aussi totalement créer de A à Z. Histoire de pousser la personnalisation, le jeu vous vous permet de vous spécialiser ou au mois d’optimiser vos personnages avec l’utilisation de “Cercle Magique” où vous devrez placer vos compagnons et des artefacts sur un espèce d’échiquier tout en vous octroyant des bonus passifs. Les effets sont divers et variées, cela pourra augmenter votre attaque, votre vitesse de déplacement, votre jauge de mana… Il y a tout un tas de cercles magiques qui seront différents en fonction des classes jouer et qui se débloquent au fur et à mesure de la progression de votre personnage. Ceux-ci engrangent de l’expérience et améliore les caractéristiques de bases en prenant des niveaux. Cela a aussi une incidence et notamment sur les combats de boss où certaines classes seront plus utiles que d’autres.

Pour vous aider dans votre tâche, vous aurez accès a pas mal d’aides. Vous débloquerez divers marchants qui pourront vous vendre ou améliorer vos armes, le marchand d’artefacts, un donneur de quête annexes… Apprendre à les utiliser est primordiale, car le level-scaling n’est vraiment pas équilibré, la courbe de difficulté oscillant entre EASY et HARD en l’espace de quelques niveaux sans trop que l’ont comprennent pourquoi.

Cladun Returns This Is SengokuGraphiquement, si Cladun Returns nous offre un style rétro, il bénéficie d’un bon travail sur les animations, ce qui rend les combats intéressants et surtout lisible, ce qui n’est pas toujours le cas sur ce genre de jeu. Techniquement, il n’y a pas grand-chose à ajouter, je n’ai pas eu de bug. Et ce n’est pas surprenant, le jeu étant sorti sur PSVita, PS4 et PC, cela reste une petite production soignée. Cela se ressent au niveau de la durée de vie du titre qui dépasse à peine les 10h de jeux pour en faire le tour. Néanmoins, pour les fans de challenges, vous aurez accès à des modes de jeu générant des donjons aléatoires dans une tour de 99 étages.