E3 2016 : Retour sur l’événement Number One de l’année

L’E3 2016 est l’un des événements majeurs de la scène Jeu Vidéo dans le monde et comme chaque année, il déchaîne les foules et les passions. Entre annonces majeurs, les trailers bullshit sans oublier les “leaks” avant même le début du salon et les conférences sur fond de guerre de fanboy. Cela fait maintenant la cinquième année consécutive que je suis l’événement et j’ai trouvé cette édition très bizarre: l’E3 est un salon fermé au public et la presse JV peut faire ce que l’on attend d’elle justement. J’ai bien l’impression que cet événement se transforme en autre chose, le côté show à l’américaine prend de plus en plus d’importance. Alors, il est vrai que ce salon à besoin de se renouveler un peu plus. A l’heure d’internet et la propagation de l’information, finalement l’intérêt d’un salon comme l’E3 diminue. Pour autant, je n’ai pas vibré comme certaines années précédentes. Je me dis que peut-être que je deviens un peu blasé, la vieillesse dira t-on. Pour le coup je vous propose de revenir sur ce qu’il s’est passé autour du salon et de manière totalement subjective.

Comme chaque années, les jours qui précèdent l’E3 font l’objet de divers “fuites” ou “leak” dans le jargon du gars qui s’y croit. Et si elles furent peu nombreuses dans la semaine précédent le début des conférences pré-E3, les leaks se sont faits beaucoup trop nombreux à tel point que je me suis demandé à quoi bon organiser des conférences si tout leur continue fuite 3h avant (n’est-ce pas Microsoft). Malgré tout, j’étais vraiment excité de savoir ce que nous allions découvrir et comment allait être cet E3. Il y avait pas mal de questions et notamment sur de futures consoles chez Microsoft et Sony ainsi que d’autres rumeurs plus ou moins farfelues.

Les conférences Pré E3 2016

Bizarrement, les conférences pré-E3 sont quasiment plus attendues que le salon en lui-même et pour cause: ces conférences sont retransmises en direct sur Internet et on découvre alors le visage globale des sorties consoles, jeux sur les 2/3 années qui suivent. Pour ma part (et depuis un bon moment d’ailleurs), mon attention se porte sur Ubisoft, Sony et Microsoft. A la limite, Electronic Arts propose parfois des choses intéressantes mais bon, leurs conférences sont tout sauf intéressantes. En ce qui concerne Bethesda, le dernier titre de chez eux sur lequel j’ai posé mes mains étais RAGE en 2012 donc bon, je n’ai rien contre eux, mais je ne me passionne pas pour leurs jeux. Pour Nintendo, je n’ai pas eu de console de chez eux depuis la GameCube (bon j’avoue Reggie Fils-Aimé a quand même la classe…).

Globalement, Microsoft, Sony et Ubisoft s’en sortent le mieux et pour cause, j’aime quand Sony (et les chemises rose-saumon du retiré Jack Tretton) fracasse Microsoft et vice-versa et puis pour rien au monde je ne louperais les discours d’Yves Guillemot avec son accent très prononcé (ce petit gars va nous manquer si “Papi Bolloré” met la main sur Ubi) et la magnifique Aisha Tyler franchement, que dire quoi.

Allez sérieusement, pour ma plus grande surprise, j’ai préféré la conférence de Sony comme beaucoup d’entre vous. D’une part, car ils ont enfin compris qu’on en avait un peu ras le bol d’avoir une auto-fellation sur des chiffres et pour le coup, nous avons eu droit à du jeu, du gameplay, des trailers, des exclus et même si je n’ai pas et je que n’aurais jamais de Playstation 4. Autant dire que Sony a fait ce qu’il sait faire, les possesseurs de PS4 peuvent sauter de joie. En somme, pas grand chose à dire de plus, du grand d’art… Ah oui, quand même, Horizon Zero Dawn, va envoyer du très très lourd, c’est moi qui vous le dit.

Pour Microsoft, c’est très différent, j’ai vraiment sauté de ma chaise lors l’annonce du programme Xbox Everywhere qui scelle enfin la volonté de Microsoft de se rapprocher du PC. Pour faire court, Microsoft (et les éditeurs tiers aussi d’ailleurs) pourront sortir leur jeu sur Xbox One et sur Windows tout en bénéficiant du cross-buy (un seul achat nécessaire pour profiter du jeu sur Windows 10 et Xbox One) et du cross-server (les joueurs Xbox One et Windows 10 jouent sur les mêmes serveurs). Cette annonce est juste magique: a titre personnel, je n’ai pas envie de me prendre de Xbox One (ni de PS4) malgré que certaines exclues me plaisent, je vais pouvoir en profiter et je trouve cela énorme. Chez MS, il y a aussi eu l’annonce de la Xbox One S (Xbox One Slim) et d’une nouvelle console sous le nom de code Projet Scorpio, pour le coup, cela ne m’a pas fait frétiller. En revanche, on peut pester contre la non-annonce de nouvelle exclu.

Chez Ubisoft, on a eu du jeu, Aisha Tyler… la superbe présentation du prochain SouthPark qui était franchement la meilleure de tout cet E3. Ghost Recon Wildlands et For Honor qui seront miens c’est une certitude. Et la petite exclu Steep, bien moins ambitieuse que The Division ou Watchdogs 1er du nom, mais qui remet sur le devant de la scène les sports d’hiver et rien que pour ça, ça vaut le coup d’œil.

Je ne pouvais pas m’arrêter sur les conférences pré-E3, sans donner un petit mot sur la conférence PC. Et comme l’année dernière et même s’il y avait du mieux, c’était globalement assez mauvais. La conférence était animée par Day9, le célèbre caster et même malgré toute l’énergie positive qu’il déploie, ça reste “to much”. en effet, ce sont pas loin de 28 jeux différents qui ont été montré avec un intervenant à chaque fois ou presque. Je retiens tout même The Surge avec la première vidéo de gameplay, Absolver le nouveau jeu de baston de chez Devolver Digital, sans oublier le trailer de W40k Dawn of War 3 bien évidemment.

Mes jeux coup de coeur – E3 2016

Une chose que l’on a tendance à oublier, l’E3 ce n’est pas seulement un enchaînement de conférence, c’est un rendez-vous où sont montrés énormément de titre. Et pour vous, j’ai décidé de revenir sur les titres qui m’ont le plus impressionné et/ou qui ont attisé ma curiosité de joueur.

Parlons de Vampyr, le nouveau titre de DontNod (Remember Me, Life is strange) qui nous à présenté plusieurs vidéos à propos de cet action-RPG que se déroule à Londres en 1918. Vous incarnez le médecin Jonathan Reid qui est devenu un vampire contre sa volonté et qui est forcé de tuer pour étancher sa soif de sang. Avec DontNod, je pense que nous pouvons nous attendre à une aventure bien écrite dans un univers intéressant. Je suis particulièrement impatient d’en découvrir plus sur ce titre. Plus de gameplay sur Youtube.

Depuis le temps que nous l’attendions, le voici et je sais déjà que le multi de ce titre va m’occuper pour quelques années. Alors W40k Dawn of War 3 est toujours développé chez Relic. Nous avons donc eu droit à une présentation vidéo qui montrait une mission de la campagne. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que DoW 3 semble sacrément péchu pour un STR (stratégie en temps réel), l’action est tellement frénétique qu’on dirait presque un hack’n’slash sur certains aspects et ce n’est pas pour me déplaire.

Annoncé l’année dernière de manière assez mystérieuse, The Surge s’est enfin montré aux joueurs avec un petit trailer et une présentation longue de 11 minutes. On l’on découvre cet action-RPG développé chez Deck13 (Lord of the Fallen) qui s’inspire lui aussi lointainement de la Saga des Souls de From Software, cependant The Surge devrait avoir une identité bien plus prononcée que Lord of the Fallen. De ce que l’on peut avoir, on affronte rarement plus de deux ennemis en même temps et il semble y avoir de la localisation sur les dégâts infligés. Et puis franchement, en tant que fan de mecha de manière générale, je trouve le titre plutôt coloré et j’ai hâte de poser mes mains dessus.

Et que dire de ce titre qui reste mon gros coup de cœur pour cet E3, et bien que je n’ai point de PS4, ce titre s’annonce comme l’un des jeux de l’année 2017. Franchement, j’ai été bluffé par cette vidéo. L’univers, la relative beauté du jeu… Franchement, y’a juste rien à dire, il faut juste regarder et savourer.

Pour terminer, je dirais que j’ai été plutôt satisfait de cet E3, il est vrai que l’on pouvait en attendre plus sur certains points, notamment plus de gros titres annoncés (chez Microsoft par exemple). Néanmoins, je pense qu’il y a eu beaucoup de jeu, certains dont on a presque pas entendu parler. Cependant, je pense que d’autres grosses annonces seront présentes pour la GamesCom, alors je relativise un peu. Une chose que je retiens aussi de cette édition: l’E3 ne me fait plus rêver, alors ça peut paraître un peu con à la limite de la “blasitude”. Quelque part, j’essaye de ne pas trop en attendre et finalement, je prends les annonces comme elles arrivent, et puis c’est surement que je me fais vieux maintenant (bordel j’ai 26 ans merde). Enfin bref, l’important est ailleurs comme dirait l’autre.