COUP D’OEIL Neon Abyss : Un roguelite qui ne connait pas la finesse

Découvrez mon rapide coup d’oeil sur le nouveau jeu de Veewo Games: Neon Abyss

C’est le 14 juillet dernier en ce jour de fête nationale que le studio Veewo Games a sorti son dernier jeu : Neon Abyss. Ce n’est pas un titre que j’attendais particulièrement, mais son arrivée dans le Xbox Game Pass a attisé ma curiosité.

S’il ne tape pas dans l’originalité, il offre une gameplay particulièrement dynamique avec une direction artistique néon-rétro de toute beauté et une bande son qui déboite. Le fun est au rendez-vous et si jamais mon avisvous attire vers ce jeu , une démo du jeu est disponible sur Steam.

neon abyss pc screenshots

On incarne donc un membre de la “Grim’s Squad” qui va devoir explorer l‘Abyss afin de trouver les “nouveaux dieux ” pour leur foutre une rouste. Pour autant, la mort n’est pas une fin en soi. Qui dit roguelite dit aussi éternelle recommencement et ce sens. Chaque run permettra de débloquer armes, objets pouvoirs et aptitudes. En progressant, on découvre de nouveaux boss , le tout dans des niveaux aléatoire, sinon, ça ne serait pas drôle.

Je peux aussi dire que Neon Abyss ne fait absolument pas dans le détails, c’est la surenchère dans les effets affichés à l’écran. Ce côté too much se ressent aussi dans le gameplay puisque le jeu vous propose de nouveau objets, armes et capacités surpuissante tout le temps, c’est vers ce côté du “fun” qu’est allée Veewo Games. Ce choix est une excellente chose et cela semble plaire aux joueurs qui sont visiblement séduit par ce titre qui ppropose une expérience ultra fun dans un enrobage plutôt simple. Et quand j’écris simple, ce n’est pas pour faire injure au jeu, c’est pour souligner sa grande accessibilité. Il ne propose pas de mécanique compliquée et il se prend en main très vite.

Vous comprendrez aisément, que Neon Abyss est un jeu que je peux vous conseiller les yeux fermées. Bien évidemment, si vous êtes allergique aux roguelite, ca risque d’être compliqué mais comme on dit “il n’y a que les cons qui ne changent jamais d’avis”.