visceral games ea fermeture

EA ferme Visceral Games : Qu’est-ce que ça veut dire ?

Visceral games n’est plus… WTF EA, tu chies dans la colle, là

La nouvelle a été officialisée hier avec un communiqué d’Electronic Arts: Visceral Games (la trilogie Dead Space, Battlefield Hardline…) ferme. Effectivement, un studio de jeu vidéo qui ferme, c’est toujours triste (et encore plus quand le studio en question développe un jeu Star Wars). A en croire les réactions de certains, on aurait cru qu’un membre de leur famille est décédé. Respectez-vous, Visceral Games, c’est pas non plus le studio du siècle et en même temps toute cette histoire, c’est juste une manœuvre dictée par le fait de réaliser du profit (de l’argent, quoi)… Vous ne me croyez pas ? Ba, lisez, la suite.

Vous vous souvenez de Star Wars 1313 qui a été annulé, il y a quelques années. C’était avant tous dû à au rachat des droits de Star Wars  par Disney qui ne voulait pas s’encombrer d’un jeu et sans que l’on sache vraiment s’il valait le coup. Si je vous parle de Star Wars, c’est que le sujet est lié à la disparition de Visceral Games (au passage, Visceral Games anciennement EA Redwood Shores est un studio qu’EA a créé en 1998). En effet, en dehors de Stars Wars Battlefront 2, il y a un autre jeu Star Wars chez EA dont le développement a été confié conjointement à Visceral Games (RIP) et Motive Studio (le dernier studio d’EA géré par Jade Raymond). On ne savait pas grand-chose si ce n’est que le jeu devait proposer une aventure linéaire avec un scénario écrit par Amy Henig (les séries Legacy of Kain et Uncharted). Une chose est sûre, ce Star Wars “m’enjallait” bien plus que Battlefront 2.

visceral games ea fermeture

C’est donc, hier, le 17 octobre dernier qu’EA a lâché la bombe, le jeu Star Wars est rebooté et Visceral Games, c’est terminé. Pour le coup, il y avait quelques rumeurs sur des licenciements chez EA, mais il faut avouer que je ne m’attendais pas à une action aussi forte. EA se justifie d’ailleurs ” en ayant pris compte des retours sur le jeu” traduisez par “les jeux linéaires, ça rapporte pas assez… Allez hop, hop, hop, ajoutez-moi un monde ouvert, du multijoueur, des DLC à gogo sans oublier des lootbox (c’est à la mode), on va faire une tonne de cash et on pourra développer une suite à l’arrache rempli de bug. De toute façon, les joueurs sont des pigeons, ils achètent bien Fifa et Battlefield tous les ans”.

Quant à Visceral Games, le studio paye aussi les pots cassés après Dead Space 3, Army of Two Le cartel du diable et Battlefield Hardline qui n’ont pas franchement marqué les esprits ou au moins pas positivement. Bref, dans tous les cas, c’est triste pour les développeurs qui bossaient sur un jeu qui a été rebooté sans même que sa qualité n’ai été mis en défaut. De toute façon on en saura jamais rien, étant donné que l’on a jamais vu une seule image du jeu. C’est aussi triste pour ceux qui attendaient un jeu Star Wars linéaire avec un bon scénario et en solo. Il n’y a plus qu’à croiser les doigts en espérant que le prochain jeu Star Wars déboîte tout. Et pour terminer, je tiens à faire un gros BIG UP à Visceral Games pour m’avoir foutu la trouille avec le premier Dead Space.