Fortnite Early-Access Test - 0002

Fortnite : Mes impressions sur l’early-access PC et PS4

Découvrez mon avis sur l’early-access de Fortnite

S’il y a bien un jeu auquel je ne pensais plus jouer, c’est bien Fortnite. Entre son annonce en 2012 et sa sortie en early-access, il y a quelques jours, ce sont 5 ans qui se sont écoulés. 5 années qui auront vu Epic Games changer avec l’arrivée de l’Unreal Engine 4 et bien d’autres choses. Fortnite est donc arrivé sans trop que l’on sache ce qu’il proposerait, nous savions tout de même qu’il était question d’un TPS coopératif dans un environnement où l’on doit construire ses défenses faces aux hordes de créatures maléfiques. Le jeu est arrivée en early-access sur PC, PS4 et Xbox One avec des packs payants dans un premier temps, puisque le jeu sera proposé en f2p pour sa sortie finale dont on ne connait ni la date ni d’estimation.

Un début d’explication

Fortnite Early-Access Test - 0011

Les premiers instants en jeu sont assez frustrants, on a un peu l’impression de se prendre un coup de poing dans le bide à cause de’ l’interface des menus vraiment trop chargée. On est ensuite lâché dans le bain avec une première mission qui fait office de tutoriel et qui nous montre les bases de la construction et de la partie action avec des vagues d’ennemies déployées. Cette première mission donne aussi le ton sur la partie esthétique du jeu qui est vraiment réussie et qui a beaucoup de charme.

Pour l’essentiel du jeu, il sera question de visiter des zones générées procéduralement avec différents objectifs:

  • Protéger un abris
  • Sauver un nombre définie de survivants
  • etc …

De manière générale, vous serez amené à protéger des objectifs faces aux hordes d’ennemis, c’est indirectement la grande force du jeu. Fortnite est un jeu qui nécessite de jouer en coopération (enfin, pas au début). En effet, il va falloir communiquer sur comment protéger efficacement les objectifs: où est-ce que l’on place les murs, où posez les pièges… Clairement, le début du jeu est assez simple, vous n’aurez donc pas besoin d’un groupe qui communique beaucoup. Cependant, une fois arrivé dans les zones de jeu avancées, il est recommandé de jouer avec un groupe organisé.

On rentre dans le vif du sujet

Au-delà des phases de défenses, il y a toute une partie récolte de ressource dans Fortnite, celle-ci est plutôt simple et consiste à taper un arbre pour récupérer du bois ou fouiller les coffres pour récupérer des munitions et autres ressources. Au début du jeu, ces phases sont longues et trop présentes, cela le devient moins une fois bien avancé dans le jeu, car les bonus de récoltes obtenus font que l’on passe moins de temps à crapahuter de gauche à droite.

Autre point qui justifie encore plus la coopération dans Fortnite, ce sont les classes. Celles-ci sont aux nombres de 4:

  • Aventurier
  • Ninja
  • Constructeur
  • Soldat

Chaque classe possède des aptitudes différentes et vous spécialisant dans un rôle. Cependant, chaque classe peut tout faire. Pour donner un exemple, le constructeur aura la facilité pour créer des défenses plus robuste  ou encore réparer des défenses endommagés plus rapidement. Pour autant, les autres classes peuvent aussi créer des défenses et les réparer, cela sera juste un peu moins efficace. A savoir que les classes possèdent des capacités spéciales et plus de leur équipement.

En jeu, vous pourrez équiper, 3 armes en plus d’une pioche obligatoire. Vous aurez le choix entre des armes à feu et des armes de corps à corps, vous faites votre mix comme bon vous semble à ce niveau. Sachez que vous fabriquez vos propres munitions et que les armes ont une durabilité que l’on ne peut pas réparer. Une fois la durabilité d’une arme à 0% celle-ci est détruite. Les armes sont d’ailleurs assez variés, on y trouvera notamment, des fusils à pompes, des revolvers, des snipers ou encore des épées, des machettes… Il en va de même pour les pièges que vous pourrez poser sur vos défenses.

Sachez que si vous pouvez looter les équipements, pièges… Ce sont les schémas de création qui sont intéressants. En effet, vous pourrez créer les armes et pièges qui vous conviennent si vous possédez les schémas et les ressources nécessaires. Vous pouvez même augmenter le niveau d’un schéma pour que l’objet créé soit de meilleure qualité. Il y a d’ailleurs un système de rang que l’on reconnait grâce à un code de couleur (blanc,vert, bleu, violet, orange,  pour l’équipement comme on en trouve dans les MMO, il est donc aisé de trier l’équipement et de savoir sur quoi miser. Chose à savoir, les échanges sont disponibles en jeu. Un joueur haut level, peut très bien aider un ami qui débute en lui fournissant des armes bien avancées pour l’aider à progresser plus vite.

Le bestiaire de Fortnite est assez varié et plus on avance dans le jeu, plus on découvre des créatures différentes. L’IA des ennemies est par contre décevante, elle fonctionne de manière très simple: celle-ci cherchera toujours la route la plus courte pour aller détruire votre base. En gros vous ne pouvez pas forcer l’ennemi à passer par un chemin où vous avez mis des pièges, ce qui limite un peu l’utilisation des pièges à mon sens.

La progression

Fortnite Early-Access Test - 0013

Dans Fortnite, l’histoire est assez optionnelle et on ne vous prend pas par la main pour vous donner une direction dans laquelle aller, tout du moins une direction intéressante… Il y a toute une série de quêtes (principales et secondaires) qui vous feront réaliser différentes actions pour gagner des récompenses et progresser dans le jeu. Pour autant, l’histoire est trop peu mise en avant, si bien que si vous attendez un peu de narration dans Fortnite, passez votre chemin. Le gros du jeu consiste à arpenter les zones de jeu avec un objectif similaire, on peut parler de répétitivité, trop pour certains, absolument pas dans mon cas. Je peut passer des heures à farmer des Failles de Nephalem dans Diablo 3 autant dire que Fortnite ne me fait pas peur. Là où le jeu peine quand même c’est dans sa courbe de progression ultra lente et qui va en faire fuir plus d’un et en premier, les joueurs solitaires qui risquent de se lasser très vite du jeu.

Autre chose, si le nombre de menu peut créer un certain choc en début de jeu. On comprend ce qu’il apporte en avançant dans l’aventure, ce qui souligne aussi le fait que l’ergonomie n’est vraiment pas le point fort du jeu. Il y a un système d’amélioration passif améliorant la résistance de votre personnage, son attaque et d’autres caractéristiques avec un système de carte que l’on pourra améliorer. Ces cartes apportent aussi des attributs passifs comme une meilleure précision avec un sniper ou bien une régénération accrue de votre bouclier et ce n’est pas tout, car ces cartes ont aussi un caractère. Ainsi lorsque vous liez des cartes aux caractères identiques, celles-ci profitent d’un bonus.

Au-delà de ces cartes, il y a deux arbres de compétences: l’un que l’on débloque avec des points journaliers et un autre avec des points remportés durant les missions grâce à l’expérience acquise. Ces arbres vous permettent de débloquer des nouvelles compétences, améliorent votre résistance, votre puissance d’attaques. Ils débloquent aussi des paliers de niveaux pour augmenter encore plus le niveau de schéma et le niveau de vos classes.

Tous ces systèmes mis bout à bout donne votre niveau de puissance, un indice semblable au niveau de lumière de Destiny. Il vous indique si vous êtes assez bien équipé pour effectuer tel mission sur la carte.

Un petit mot sur le modèle économique

Le jeu vous offre la possibilité de glaner des récompenses sous la forme de box, représenté en jeu par des lamas en forme de Pinata (ceci n’est pas une blague…). Vous en avez de plusieurs types, dont certains qui vous sont offerts après certaines missions, d’autres que l’on obtient avec des V-Bucks (monnaie disponible avec de l’argent réel et que l’on obtient aussi en récompense de mission) et les derniers que l’on obtient avec des points fondateurs que l’on obtient dans d’autres lamas et en récompenses de missions.

Dans l’idée, on peut tout obtenir en jouant. Dans la réalité des choses, celui qui paye, à plus de chances d’obtenir du matériel de qualité. Et c’est sans compter que certains objets ne sont disponibles que dans certains packs fondateurs, “c’est pas très charlie”. Néanmoins, en l’absence de mode de jeu compétitif, on a quand même déjà vu pire comme modèle économique. On peut très bien jouer sans débourser un centime (hormis l’achat du pack de base).

Finalement…

Fortnite Early-Access Test - 0005

Que retiens-je de Fortnite ? Finalement, je trouve que Fortnite est un jeu à l’expérience assez mitigé. Toute la partie exploration, construction se tient, j’aimerais un peu plus de variété dans les objectifs et pourquoi pas d’autres mode de jeu. J’aime beaucoup l’aspect artisanat du jeu avec des schémas à améliorer, c’est simple, mais réussi. Par contre, c’est dans son rythme très lent et son côté a multiplier les missions pour gonfler sa durée de vie du titre que le jeu m’agace, on gagnerait aussi en immersion avec un peu de narration en plus et moins de missions. Il aurait aussi fallu débloquer les différents modules de la progression au fur et à mesure que l’on progresse, car on arrive à peine en jeu que l’on ne comprend pas vraiment où l’on a mis les pieds. Finalement, la complexité que semble avoir Fortnite en début de jeu est fausse, le tout est simplement mal foutu. Techniquement, la version PS4 fonctionne à merveille, ce qui n’est pas la version PC sur laquelle j’ai rencontré quelques micro-freezes. Pour remettre les choses dans son contexte, pour une early-access, le côté technique du jeu est très bon.

Là où je reste optimiste sur Fortnite, c’est que les 3/4 des défauts du titre concernent son ergonomie, ses menus, la multitude de missions inutiles… Autant d’éléments qui ne nécessitent qu’un peu d’équilibrage et pas forcement d’une refonte complète. Il ne faut oublier que Fortnite n’est qu’au début de son early-access et qu’il va évoluer durant les mois avant sa sortie finale. Pour autant, je m’amuse vraiment sur ce titre dans un genre que l’on ne voit pas souvent. Je le conseillerais à ceux qui n’ont pas peur du farm et qui aime la coopération. En revanche, pour les joueurs solitaires, Fortnite n’est pas fait pour vous.

P.S : Pour les acquéreurs d’un pack du jeu sur PS4, vous pouvez aussi jouer à Fortnite sur PC en gardant votre progression en liant votre compte PSN sur le site officiel de Fortnite (cela ne fonctionne pas sur Xbox One).