PS4 vs Xbox One, c’est déjà l’heure du bilan avant l’E3 2016

C’est l’E3 qui démarre… enfin pas tout à fait. En effet, à l’heure où j’écris ces lignes l’E3 2016  débutera dans deux semaines. Vous avez probablement entendu parler des rumeurs plutôt persistantes concernant l’arrivée de nouveaux hardware chez Sony et Microsoft. La PS4 et la Xbox One sont sur le marché depuis moins de trois ans, ainsi je trouve intéressant de revenir sur le parcours de ses deux consoles si différentes et en même temps assez similaire.

Etant joueur PC, j’ai toujours gardé un œil curieux et attentif à ce qui se fait sur console. J’ai donc décidé de revenir sur la PS4 et la Xbox One, l’E3 2013  qui aura vu Microsoft se planter en beauté. Il est intéressant de regarder l’évolution des ventes depuis la sortie des consoles et vous pourrez juger que les ventes de la Xbox One ne sont pas si minable même si aujourd’hui, la PS4 s’est vendue deux fois plus que la dernière de Microsoft. On dit aussi souvent que ce sont les jeux, les exclues… qui font vendre les consoles, que ce soit sur PS4 ou sur Xbox One, il y a eu à boire et manger et j’ai cette impression que les exclues qui valent le coup, viennent tout juste d’arriver (de Halo 5 à Quantum Break sur Xbox One et de Ratchet et Clank à Uncharted 4 sur PS4). De quoi être plutôt confiant pour le futur de ces deux consoles.

L’E3 2013 et la présentation des PS4/Xbox One

Tout commence au début de l’année 2013 où ces deux consoles ont été présentés au public pour la première (le 21 mai 2013 pour la Xbox One et le 20 février 2013 pour la PS4).

C’est à l’E3 de la même année que tout à basculer et que Sony a détruit Microsoft (on peut aussi dire que Microsoft a donner le bâton pour se faire battre).

e3 2013 microsoft halo 4 teaserAu-delà des conférences pré-E3 qui ont fait la part belle au jeu : MS a montré Ryse Son Of Rome, Killer Instinct, Forza 5, Quantum Break, D4, Project Spark, Crimson Dragon, Dead Rising 3 et Titanfall en exclu sans oublier un petit teaser pour Halo 4, la principale information concernait le prix de la console calée à 499 $ (kinect inclus) ; c’est un peu plus tard dans la soirée que MS s’est prix un énorme coup de massue orchestré par Sony qui commença sa conférence en retard et ce n’est pas anodin, il se dit dans le monde underground du JV (je sais que ça fait un peu hipster) que Sony aurait changé ses plans à la dernière minute afin de changer le prix de la PS4 pour la situer 100 $ en dessous de la Xbox One, d’où le retard d’un petit quart d’heure afin d’actualiser le “Powerpoint” qui annonçait le prix de la PS4 (ceci n’est pas une blague).

crédits image Gamekult
crédits image Gamekult

Au-delà de ce moment historique, car c’est aussi dans ces moments que l’histoire du JV prend de l’épaisseur et devient plus intéressante, Sony a aussi présenter des jeux durant sa conférence dont The Order 1886, Killzone Shadow Fall, Kingdom Hearts 3, et les rééditions de jeu sortie sur PS3. Et puis il y a ce petit moment qui m’a fait beaucoup rigoler : Jack Tretton trollant MS en expliquant que la PS4 autorisera le jeu d’occasion, qu’il n’y aura pas besoin d’être connecté à internet (pour les jeux ne nécessitant pas d’une connexion obligatoire) et pas de flicage en ligne. En somme ce que prévoyait Microsoft à l’origine pour la Xbox One.

Clairement, MS s’est planté tout seul, Sony a déroulé la tapis rouge pour terminer avec un Perfect ponctué d’une Fatality.

E3 2016

Winner: Sony et la PS4 (et de loin)

 

Line-Up de lancement fin 2013

Finalement, la PS4 et la Xbox One ont été lancés pendant la mi-novembre 2013 à une semaine d’intervalle et si la PS4 partait avec une longueur d’avance. Les line-ups de sorties aurait pu inverser la tendance, ou pas, à vous de juger.

Exclu Xbox One

  • Ryse Son of Rome – Mais quelle démo technique de ouf, mais pourquoi tous les PNJ ont la même tête ?
  • Forza Motorsport 5 – Une exclu qui met tout le monde d’accord
  • Dead Rising 3 – Ca rame un peu quand même, mais bel effort

 

Exclu PS4

  • Killzone Shadow Fall – C’est beau, mais qui s’en souvient encore ?
  • Knack – C’est pas tout, mais je boufferais bien des saucisses moi

 

Côté éditeurs tiers, on trouvait Assassin’s Creed Black Flag, FIFA14, Battlefield 4, Call of Duty Ghost, Just Dance 2014, Need for Speed Rivals… On peut le dire, heureusement que les éditeurs tiers était présent, car côté exclu ce n’est pas la folie.

Au final, le line-up de la Xbox One proposait une vingtaine de jeux tandis que la PS4 en proposait 14.

Objectivement, pour un lancement de console, on a vu pire, il y en a pour tous les publics, mais pas forcement de manière qualitative mais on le sait le meilleur reste à venir.

Winner: Microsoft et la Xbox One parceque Forza 5

 

De 2014 à fin 2015

Parce que l’attente rend parfois les choses meilleures, il est intéressant de voir comment ont évolués les consoles en termes de ventes et de sortie de jeu.

Début 2014, la PS4 prenait déjà de l’avance avec plus de 4 millions d’unités vendu tandis que la Xbox One s’était écoulé à plus de 3 millions d’exemplaires.

Pour vous donner un ordre d’idée, en février dernier, on comptait 36 millions de PS4 vendus pour 19 millions de Xbox One (cf. Otakugame.fr). Ce n’est plus un secret, la PS4 a très vite étouffé la concurrence en se vendant très vite et beaucoup plus que la Xbox One.

A titre comparatif, les ventes de PS3/Xbox 360 plafonnait en dessous des 20 millions de ventes au bout de huit trimestres (2 ans et demi). En conclusion, la Xbox One ne se vend pas mal, c’est le score de la PS4 qui est hallucinant (cf. Gamekult). Si vous aimez les chiffres dans le jeu vidéo, je vous conseille de suivre le compte twitter d’Oscar Lemaire.

ventes-de-consoles-le-bilan-dune-generation-ME3050206153_1
Crédits image Gamekult

Pour autant, les “bonnes” exclues ont mis du temps à arriver chez Sony et l’année 2014 fut marquée par la sortie de InFamous Second Son et de la réédition de The Last of US qui était sortie auparavant sur PS3, sans oublier Driveclub finalement sortie avec un an de retard et Little Big Planet 3.

Du côté de la Xbox One, le début d’année fut léger avec Titanfall et le très sous-estimé D4 Dark Dreams Don’t Die, puis cette fin d’année avec Forza Horizon 2, Sunset Overdrive et la compilation Halo The Master Chief Collection.

Cette année 2014 est plus laborieuse côté jeu, on attend encore ce titre que justifie l’achat de ces consoles. Rien de dramatique, car il s’agit toujours de l’année de lancement de ces consoles et même s’il n’y rien d’exceptionnel, on sent que les bonnes choses arrivent.

Pour 2015, c’est dans la continuité même si Sony va combler les trous avec plus de réédition telle que Uncharted The Nathan Drake Collection, Journey, Beyond Two Souls. Pour les gros titre, ce sont Bloodborne, The Order 1886 et Until Dawn. Je n’oublie ni Tearaway Unfolded ni Dragon Quest Heroes dans les bonnes surprises. A ce moment, posséder une PS4 pour les exclues commence à devenir intéressant même si on se demande toujours où est passé The Last Guardian (Deep Down aussi d’ailleurs).

Chez MS, c’est aussi dans la continuité avec Forza Motorsport 6, Rise of the Tomb Raider, Halo 5 accompagné par la réédition Gears of War Ultimate Edition et le sur-côté Ori and the Blind Forest. Et c’est à peu prêt tout.

2015 est une année charnière principalement pour la PS4 : beaucoup de titre même si pas mal de réédition, des nouvelles licences sympathiques. Clairement, la machine est en route, les exclus commencent à arriver de manière plus régulière, la feuille de route de Sony est plutôt claire et pas trop de surprise à ce niveau.

Du côté de la Xbox One, des valeurs sûres avec Forza 6 et Halo 5 quelques rééditions et beaucoup de titre reportée comme Gears of War 4 et Quantum Break (pour combler une année 2016 un peu vide). On sent que MS cherche à ce racheter une image (bien entaché par Don Mattrick) mais on ne sait pas encore ce qu’il se trame.

2016: A l’aube du 6ème jour

 Alors que l’E3 2016 se profil, cette première partie de l’année aura fait émerger quelques tendances : la réalité virtuelle avec Oculus Rift ou le HTC Vive mais aussi le PSVR chez Sony pour sa PS4.

On parle aussi de nouvelle console chez MS et chez Sony et on entend un peu de tout: des Xbox One et PS4 boostés, des Xbox One low cost sans lecteurs optiques, des versions slims des consoles actuelles. une chose est sûre, on va entendre parler hardware durant les conférences constructeurs pré-E3 et pendant la durée du salon.

Autre chose, qu’il s’agisse de Quantum Break sur X1 et d’Uncharted 4 sur PS4, les joueurs ont enfin eu les exclues qu’ils méritaient, enfin j’ai envie de dire. Non pas que depuis 2013, il n’y a rien eu à se mettre sous la dent. Simplement, ces deux titres sont excellents et montrent en quoi acheter console vaut le coup (n’en déplaise aux Pécéistes extrémistes).

psvr e3 2016

S’il y a bien une chose que je redoute, c’est la VR pour les consoles, (sur PC,c’est une autre histoire). Je me demande déjà quels jeux va faire vendre le PSVR (qui coûte déjà 400€ à lui tout seul), il manque ce porte-drapeu qui va faire vendre cette technologie. Pour le coup, je pense que l’E3 2016 proposera de nouveaux titres qui mettront tout le monde d’accord (oui, c’est beau de rêver).

Et c’est là où finalement, je suis content par rapport à ce que fait Sony avec sa PS4, on sait clairement où va la console, après on aimes ou on aimes pas, mais on ne peut pas dire que l’on est pas au courant.

Chez MS, la situation est assez troublante. Ces derniers mois, le rapprochement entre W10 et la Xbox One s’est fait largement ressentir : la réédition du 1er Gears est arrivé sur PC tout comme une version F2P de Forza 6 ainsi que Quantum Break. MS semble vouloir créer un éco-système entre le PC et la Xbox One, mais c’est encore assez confus, les intentions finales de MS ne sont pas connus et c’est regrettable.

MS n’hésite plus à porter ses exclues sur PC pour le plus grand bonheur des joueurs (surtout moi). Pour autant, on a toujours du mal à voir ce que veux faire MS et c’est assez déroutant.

Néanmoins, si je devais donner un avis générale sur la progression de ces deux consoles, je dois dire que je suis assez surpris, déjà par l’ampleur des ventes de la PS4. J’ai aussi l’impression que de plus en plus de monde se met à jouer sur console, c’est un constat que je retrouve même IRL. Pendant longtemps, je me suis demandé ce qu’apportait vraiment la Xbox One et le PC. Finalement, je n’ai pas encore succombé à la tentation, par contre, les à priori négatifs que j’avais sur celles-ci ont laissés place à la curiosité histoire de voir ce qu’elles vont devenir et puis l’essentiel c’est de s’amuser et c’est le cas.

Allez maintenant place à l’E3 2016 (et les leaks WTF choppés à la machine à café)