Skyforge: un an après, ça donne quoi ?

Il y a un an quasi jour pour jour, je postais mon avis sur l’Early-Access qui précédait la bêta ouverte du MMORPG Skyforge, je vous propose aujourd’hui mon retour sur le jeu un après.

Pour mettre en perspective les choses, Skyforge est un titre de la Team Allods et exploité par My.com. Il s’agit d’un MMO instancié qui mise sur l’action dans son gameplay en petit groupe généralement jusqu’à 3 joueurs même si des raids jusqu’à 10 joueurs sont aussi présents.

La raison pour laquelle j’ai un peu déserté le jeu 2/3 mois après sa sortie était le fait que l’on tournait beaucoup en rond et que le contenu end-game aussi bien en PvP qu’en PvE ne donnait guère envie. Pour le premier anniversaire de la sortie de Skyforge, j’ai décidé d’y revenir un coup histoire de voir ce qui a changé, pour le meilleur ou pour le pire.

Au premier lancement, c’est la claque, l’interface, le menu, le contenu… Il y en a de partout et j’avoue que j’étais presque paumé dans la multitude de panneaux partout.

Première chose, dans Skyforge, la progression ne passe pas par la montée en niveau classique, mais un rang qui donne un indice sur la “puissance” de votre perso. Si vous aimez le multiclasse, vous devriez y jeter un coup, puisque vous pouvez switcher parmi les 13 classes du jeu (à condition de les débloquer préalablement, en jouant ou en les achetant). Côté contenu, on trouve des instances solo/coopération jusqu’à 3 joueurs qui forme les principales missions du jeu.

Des zones semi-ouvertes où vous pourrez vous balader à côté de tous les autres joueurs. Sans oublier les missions extrêmes jusqu’à 5 joueurs et les Raids qui vous propose de grouper jusqu’à 10 joueurs.

Depuis mon absence, il y a eu aussi énormément de contenu pour le PvE endgame avec les Invasions, les distorsions pour le PvE de guilde. Les batailles de guildes en PvP qui peuvent accueillir 30 joueurs, un groupe coup de boost sur le nombre d’arène PvP. Et même des zones d’entraînements qui propose des challenges souvent difficiles. Je n’oublie pas la gestion de votre Culte qui a été simplifiée et même complétée sur certains aspects. Mais que dire du sphérier librement inspiré de Final Fantasy 10 qui s’est démultiplier à n’en plus savoir quoi faire.

Sans revenir sur le suivi du jeu, ce sont tout de même 8 mises à jour d’envergure gratuite qui sont venues enrichir l’expérience du jeu cette année, ce n’est pas rien, et franchement tel qu’il est aujourd’hui, Skyforge mérite le coup et je vous conseille d’y faire un tour.