TEST 13 Sentinels Aegis Rim : Encore un coup de maître de Vanillaware

Développeur
Vanillware
Editeur
Atlus
Suypport
PS4
TEST EFFECTUÉ SUR PS4 D’APRÈS UNE VERSION FOURNIE PAR L’ÉDITEUR
Boutique

Découvrez mon avis sur la version PS4 du dernier jeu de Vanillaware: 13 Sentinels Aegis Rim

Ca serait un euphémisme de dire que 13 Sentinels Aegis Rim est un titre attendu. Il faut dire que le titre a été annoncé au Tokyo Game Show 2015. Ajoutez que Vanillaware, le studio derrière ce jeu, s’est construit une sacrée réputation avec des titres comme Muramasa the Demon’s Blade (un petit remaster next-gen, ça ne serait pas de refus), Odin Sphere et Dragon’s Crown.

Finalement, c’est peut-être un mal pour bien d’avoir attendu aussi longtemps puisque la volonté pour des éditeurs japonais de proposer des localisations fait que 13 Sentinels Aegis Rim propose un sous-titrage français alors que pour le coup, c’est tout sauf un titre calé pour le grand publique. En effet, Vanillware a mis l’action un peu en retrait et propose ici, un jeu découpé en deux parties: un aspect narratif qui ressemble à un mélange entre Odin Sphere Leifthrasir et Detroit Become Human avec une histoire vu par les yeux de treize personnages. Le second aspect propose des phases de combats tactiques en temps réel avec pause active.

13 sentinels aegis rim ps4 capture

Alors, ca raconte quoi 13 Sentinels Aegis Rim ?

13 Sentinels Aegis Rim est un titre vraiment très dense dans son histoire et sa narration. Cette histoire est vécue par les yeux de treize personnage qui partagent une histoire commune. Cette histoire reprend énormément de codes liés à la science-fiction occidentale (notamment les films, livres type Terminator, E.T ou la Guerre des Mondes…) et japonaise (les kaiju, les mechas…). Globalement, nos héros vont être confronté à une invasion de monstres géants qu’ils affronteront à l’aide de mechas géants nommé “sentinelles”. Même avec ce bout de synopsis que je n’étofferais pas dans ce test, je vous assure que le scénario va beaucoup plus loin.

Là où le titre fait mouche, c’est dans sa volonté de proposer une aventure à la carte. On va pouvoir vivre l’aventure parmi les points de vue de chaque personnages dans l’ordre que l’on souhaite. Il y a quelques restrictions puisque faire avancer l’histoire d’un personnage débloque différents chemins pour sa propre histoire, mais aussi dans celles des autres. Techniquement, on débloque des chemins selon l’avancée générale. La progression reste quand même un minimum contrôlé, cela évite de tomber sur des éléments de scénario trop avancés par exemple. On a d’ailleurs accès à un tableau récapitulatif qui permet de voir qu’elles sont les chemins parcourus, ceux débloqués et ceux qui ne sont pas encore disponible. Ce tableau est très bien fait et permet à tout moment de savoir où nous en sommes. Petit warning, la timeline des événements du jeu se déroulent sur plusieurs époques différentes, je vous conseille donc de bien vous accrocher au début du jeu.

13 sentinels aegis rim ps4 capture

Du combat tactique, non, mais sérieux ??

J’avoue que j’ai été surpris de trouver une partie action dans le jeu. Sachez qu’elle est distincte de la partie histoire même si forcement, le contexte autour des combats est lié à l’histoire. Les personnages que l’on peut incarner sont logiquement ceux du mode histoire.

Les phases de combats se déroulent sur un plateau où les fameux “kaijuu” arrivent par vague pour détruire l’égide (une espèce de tour) qu’il va falloir protéger. L’action se déroule en temps réel avec une pause active qui permet de choisir les actions a effectuer.

Avant chaque combat, il y a une phase de préparation où l’on choisit six pilotes de sentinelles parmi les treize disponibles. Les sentinelles sont réparties en quatre classes qui possèdent des aptitudes et compétences différentes: certaines sont axé sur le combat à distance, le combat au corps à corps ou encore le support.

Il y a même un aspect progression puisque que chaque combat laisse engranger des points d’expérience qui font grimper les capacités passives des sentinelles. On engrange aussi une monnaie à investir afin d’améliorer le rang des attaques de chaque sentinelles.

Le problème dans tous, c’est qu’il y en a deux déjà. Le premier, n’est pas très grave puisqu’il concerne le rendu visuel des combats qui est très décevant. C’est assez contrasté avec la direction artistique exceptionnelle de la partie histoire du jeu. La seconde concerne la difficulté des combats qui est trop basse. Le mode normal ne vous posera aucun soucis et même en élevant la difficulté, le jeu ne propose jamais de situation très compliqué, c’est vraiment dommage.

En conlusion

13 Sentinels Aegis Rim est vraiment un bon titre. Vanillaware montre encore une fois que ses équipes sont capable de faire de grands jeux même dans des styles différents de ce qu’ils proposent habituellement. Il s’agit quand même d’un titre narratif avant tout avec une histoire assez dense et où la partie action se fait un peu à côté. Ce mélange fait que le titre ne s’adresse pas forcement à un large publique en plus du fait qu’il est très centré science-fiction. Pour autant et je me répète, mais il s’agit d’un excellent titre qu’on a attendu longtemps et pour le coup, je suis très curieux de voir ce que nous proposera Vanillware pour leur prochain jeu.

TEST 13 Sentinels Aegis Rim : Encore un coup de maître de Vanillaware
Positifs
Sa direction artistique exceptionnelle
Son histoire et ses personnages denses
Une multitude de références à la culture SF, mais au service du scénario
Un sentiment de liberté dans la progression vraiment satisfaisant
Bonne durée de vie
Négatifs
L e découpage entre la partie histoire et les combats
Le rendu visuel de la partie combat vraiment décevant
L'équilibrage des combats beaucoup trop simple
8
Boutique