megaquarium test screen

TEST Megaquarium : Une expérience bien trop mécanique

banniere pub humble store

Découvrez mon avis sur la version PC de Megaquarium

Megaquarium est un petit jeu qui vous mettra dans la peau d’un gérant d’aquarium. Vous devrez assurer la gestion d’un aquarium en partant d’un tout petit centre avec trois poissons qui se battent en duels pour essayer de le faire grandir tout en rapportant un minimum d’argent et ça ne va pas être de la tarte.

C’est Twice Circle derrière ce petit jeu, un studio que l’on connait pour le sympathique Big Pharma sorti il y a quelques années. Si Big Pharma proposait pas mal d’originalité dans son gameplay, ce n’est pas vraiment le cas de Megaquarium qui se révèle être assez classique dans son gameplay et surtout dans ses modes de jeux où l’on retrouve une campagne qui fait office de tutoriel ainsi qu’un mode bac à sable.

megaquarium test screenshot

En l’état, la campagne reste tout de même le mode de jeu le plus intéressant à cause du contenu du jeu qui est juste gigantesque. En effet, la campagne délivre les éléments du gameplay petit à petit au fur et à mesure que l’on valide les différents objectifs. Pour faire simple, lorsque les visiteurs visitent votre aquarium, ils y dépensent de l’argent, mais ils vous laissent des points de popularité qui sont d’ailleurs variables Si vous n’avez que des bacs avec les mêmes poissons, les visiteurs vont s’ennuyer et vous retirer des points plutôt que de vous en donner.

Il y a aussi la gestion du matériel, car la disposition des bacs vous est laissés comme dans tous jeu de type “tycoon” qui se respecte. Vous aurez donc accès à différents types de bacs pour créer l’aquarium qui vous plait. Il faudra penser à gérer le personnel et en recruter pour assurer la maintenance de l’aquarium, le repas des poissons et la propreté de l’aquarium.

La gestion est plutôt basique puisqu’en fonction des poissons que vous mettrez dans vos bacs, vous devrez satisfaire des besoins primaires (température de l’eau, filtrage de l’eau, la luminosité, décoration…) tout en prenant en compte la nature de certains poissons (certains ne peuvent pas vivre avec leur congénère, d’autres vont brutaliser les plus petits) et ils ne mangent pas tous le même type de nourriture. Ces poissons vous apportent aussi des points de recherche qui vous permettent de débloquer de nouveaux objets et de nouvelles espèces de poissons.

megaquarium test screenshot

Si la campagne distille ces éléments de gameplay au fur et à mesure, le mode bac à sable vous permet de définir le niveaux de difficulté ainsi que le degré de connaissance acquis en début de partie. Le principal soucis du jeu tiens dans son gameplay trop mécanique où finalement la variété n’a pas à sa place et laisse ainsi place à une expérience assez plate sans charme et sans génie. Les premières minutes en jeu sont excellentes, mais les possibilités de gameplay sont trop limités, la progression en jeu pousse toujours du même côté et ne dévie jamais de sa route, ce qui a pour conséquence d’installer l’ennui assez vite en jeu. Twice Circle s’est contente de donner une large palette d’outil aux joueurs, le problème est que ces outils s’utilisent tous de la même manière. Il n’y a toujours qu’une seule manière d’arriver à un objectif unique.  Là ou d’autres jeux de gestions vous demanderons plusieurs objectifs qui vous mettrons en difficulté, ce qui n’est d’ailleurs jamais le cas dans Megaquarium.

L’interface de Megaquarium manque aussi d’ergonomie, elle ne nous permet pas de connaitre l’impact général des visiteurs sur le prestige par exemple. Il est possible d’afficher certains panneaux informatifs comme la visibilité dans bacs ou le nombre de poisson par bacs, mais cela ne va pas vraiment plus loin. La gestion des employés est aussi catastrophique en plus d’être bugué: on va pouvoir donner une zone de travail pour chaque employé pour éviter qu’ils ne se marchent dessus, mais il n’est pas rare de les voir tourner en rond alors qu’il y a des poissons à nourrir ou de la maintenance à faire.

megaquarium test screenshot

Il est assez difficile de taper sur Megaquarium, car il ne fait aucun doute que Twice Circle a beaucoup travaillé sur son jeu. Le soucis tient dans son gameplay qui est beaucoup trop mécanique et qui n’offre plus vraiment de plaisir de jeu une fois la découverte passée. On est dans un jeu qui après 2/3h de jeu perd de sa saveur et ceci, malgré le nombre d’outil mis à disposition. On va se retrouver à jouer de la même manière avec des objectifs qui sont toujours les mêmes et c’est vraiment dommage. Pour le coup, je ne peux pas vous le recommander. Néanmoins, il mérite au moins un coup d’œil.