moons off madness

TEST Moons of Madness : C’est pas génial du tout

Dernier mis à jour:

Découvrez mon avis sur la version PC de Mons of Madness

Fiche technique

  • Editeur : Funcom
  • Développeur : Rock Pocket game
  • Sortie : 22 octobre 2019
  • Support : PC/PS4/X1 (et Switch  2020)

Test effectué sur PC d’après une version fournie par l’éditeur du jeu[/vc_wp_text][vc_separator border_width=”4″ el_width=”70″][vc_column_text]Il y a quelques années, Funcom sortait le MMO The Secret Worlds qui pour certains l’un des meilleurs MMO jamais sortit. la chose qui est certaines est que son univers est très riche, c’est ce qui a poussé Funcom a proposé des jeux qui tirent parti de cet univers, The Park était le premier d’entre eux en 2016 et si l’essai était louable, la qualité du jeu était moyen en étant optimiste. Funcom revient donc 3 ans plus tard avec un nouveau jeu lié à l’univers de The Secret Worlds: Moons of Madness et il est maintenant temps de savoir ce qu’il vaut avec ce test.

moons off madness

Le jeu place l’action (si on peut dire çà) dans un jeu d’aventure à la première personne avec une orientation très dirigiste à travers des couloirs entre éléments de game-design déjà éprouvé. L’originalité du titre tient dans le fait qu’il se la joue astronaute sur Mars puisque l’on prendra le contrôle d’un certains Shane qui est sur une mission sur Mars, mais ce sera sans compter qu’un monstre mi-humain mi-tentacule à la Cthulhu (encore lui) vous mènera la vie dur (enfin pas vraiment). L’aventure commence avec les cauchemars de Shane qui semble plus vraie que nature puis d’événement très bizarre et des équipements qui tombent subitement en panne et c’est en partant réparer ces équipements que la principale boucle de gameplay démarre, c’est à dire déambuler dans des “couloirs” et puis à un moments quelques chose de scriptée se lance. Quelque part, déambuler dans des couloirs, ça n’est pas si mal tant les environnement extérieur de Moons of Madness sont réussie, c’est surtout la manière dont on se déplace qui m’a vraiment agacé, ilk faut dire que notre ami Shane se trimballe avec 200 kg dans chaque fesse et dire que certains trouvent les déplacements de Red Dead Redemption 2 lourd, ne jouez pas à Moons of Madness.

Comme cité plus haut, les environnements de Moons of Madness sont réussie et de manière générale le rendu visuelle du jeu est plus qu’honnete. Le budget du jeu est d’ailleurs probablement passé dans cet aspect du jeu pour la majeure partie puisque pour le reste c’est pas fameux, j’ai déjà évoqué les déplacements lourdingue dans un jeu  ultra dirigiste. ce n’est pas fou, mais ca ne sont pas non plus des défauts insurmontable en ce qui me concerne en tout cas. Ce qui l’est pour moi, c’est justement toute cette partie du jeu, lorsque les scripts se lance et qu’on se rend compte que le titre ne tient qu’avec des bouts de ficelles. Moons of Madness repose sur des mécaniques empruntés aux jeux d’horreur et pourtant le jeu fait une grosse erreur en faisant apparaître la créature dès le début du jeu. Ces dernières années, un jeu comme Alien Isolation a su plaire au public à cause de la tension perpétuelle en jeu à cause d’un créature que l’on en voit quasiment pas, mais qui rôde toujours. Moons of Madness fait l’erreur de montrer le monstre dès le début en mode yolo, c’est moi “je suis là, tout moche ouais” et les scènes où il apparaît sont rarement s synonyme de dangers à cause de la magie des scripts que fait finalement que l’on ne ressent jamais cette tension que tout jeux d’horreur se doit de proposer.

moons off madness

Si la partie horreur n’est clairement pas la partie la plus réussie, Moons of Madness essaye aussi de proposer des énigmes mais la qualité est très variable, c’est parfois franchement bon et parfois c’est sans queue ni tête, j’en reviens au budget du jeu passé dans les graphisme encore une fois. ZEt que dire de la technique du jeu qui est elle aussi très inégale entre le framerate qui n’est pas forcément stable et un manque d’optimisation générale, on va dire que le titre aurait pu s’en tirer un peu mieux.

Vous l’aurez compris, je ne valide absolument pas du tout Moons of Madness, je ne vous le conseille pas tant le jeu arrive à faire un hors sujet, il est plus jolie , mais il, repose sur des mécaniques horriblement implanté s de ans le jeu et qui ne se marrie pas forcément, le côté très dirigiste mélangé au fait que les déplacement sont affreux enlève le peu de crédit que j’aurais pu accorder au jeu pour une partie de ces énigmes. Pour moi, c’est un non complet.