TEST Torchlight 3 : La magie a presque disparue

Développeur
Echtra Games
Editeur
Perfect World
Support
PC

Découvrez mon avis sur la version PC de Torchlight 3

Dans le monde du hack’n’slash, la série Torchlight est reconnu pour son côté récréation. Il faut dire que la série mise plus sur le fun que le theorycrafting hyper poussé. C’est donc dans ce contexte qu’arrive Torchlight 3 même s’il traîne déjà de sacré casseroles qui ont porté préjudice. La question est de savoir si le jeu est bon malgré tout. c’est ce que je vais tenter de vous montrer ou pas avec ce test.

Pour donner un peu le contexte, Torchlight 3 est né sur les cendres de Torchlight Frontier qui devait être un jeu free2play mélangeant les mécaniques de MMO avec celles du hack’n’slash avec une politique de contenu inspiré des jeux à service tel Destiny ou The Division pour ne citer qu’eux. Le développement du jeu a finalement basculé pour devenir un jeu complet jouable en solo et en coopération dans la droite lignée des précédents volets de la série. Voila, ce qu’est Torchlight 3.

Torchlight 3 propose donc une campagne jouable en solo ou en coopération. Pour le coup, l’histoire ne m’a pas du tout intéressé tout comme la mise en scène avec des cinématiques beaucoup trop statiques, on ressent clairement le manque de budget à ce niveau. Cette campagne est divisée en trois chapitres qui demanderont aux joueurs d’arpenter des zones semi-ouvertes et des donjons linéaires. Là, c’est clairement ce qui m’a le plus refroidi sur ce Torchlight 3. Les zones de jeu sont vraiment petites et offre peu de liberté. C’est clairement en retrait même par rapport à Torchlight 2 et la quasi-totalité des jeux récents du genre qui font mieux.

Un retard à l’allumage sur fond de refonte

Je trouve que par contre que le bestiaire est plutôt sympa et varié. J’émets un petit bémol sur les boss assez nombreux et peu être trop car je trouve qu’il ne se démarque pas assez et même le boss final finalement ne m’a pas laissé une très grande impression.

Là où j’ai de suite apprécier le jeu, c’est dans sa prise en main et le fun immédiat qui découle du gameplay. Si je trouve que l’équilibrage de la campagne en terme de courbe de difficulté est à améliorer. Il n’en faut pas beaucoup aux joueurs pour trouver une classe est un début de build qui fait des dégâts. C’est accessible tout en offrant un sentiment de puissance plutôt sympa pour les joueurs.

Le jeu offre quatre classes différentes que l’on va pouvoir personnaliser via un système de relique plutôt intéressant:

  • Mage du crépuscule
  • Railmaster
  • Forgé
  • Tireur d’élite

Chaque classe possède deux arbres de talents composé de compétences actives dédiés plus un autre qui est défini par le relique que l’on choisit lors de la création de personnage. Le choix de la relique permet de partir sur un pool de compétence qui permet de varier. Ainsi deux joueurs qui partiront avec la même classe mais des reliques différentes n’auront pas la même expérience en jeu. Bien évidemment, toute les combinaisons ne sont pas viable en end-game, mais je trouve qu’il y a vraiment de quoi s’amuser avec ce que propose Torchlight 3.

Torchlight 3 finalement moins bien que Torchlight 2 ?

L’utilisation des “pets” est l’une des grosses feature du gameplay de la série Torchlight. Ici, le pet permet de de se délester de son équipement, il apporte aussi tout un tas de passifs et il combat aussi d’ailleurs.

Il y a par contre une nouveauté qui ne me plait pas du tout, c’est le Fort. C’est une zone qui appartient aux joueurs et qui est personnalisable. A mon sens, c’est plutôt mal implémenté. Il y a les villes et le fort, les villes comportent les PNJ vendeurs et les PNJ donneurs de quête tandis que le fort accueil qui touche à l’artisanat, la gestion du pet et autres. Je ne comprend spa pourquoi tout n’est pas au même endroit. Qu’il s’agisse du fort ou des villes, un hub est plus que suffisant.

Le mot de la fin…

Je ne vais pas vous le cachez, ce Torchlight 3 mes un peu tombé des mains. J’ai terminé la campagne et commencé un bout de end-game, mais je doute revenir sur le jeu pour m’y investir vraiment. Le jeu est tout de même plaisant à jouer, mais je trouve Torchlight 2 bien meilleur. Finalement, l’idée de Torchlight Frontier aura flingué toute ambition pour ce Torchlight 3 qui a quand même une tronche bien étrange.

TEST Torchlight 3 : La magie a presque disparue
Positifs
Le gameplay pensé pour le fun
Accessible avec le minium de profondeur requis pour ce type de jeu
Négatifs
Peu de contenu
Simplement moins bien que Torchlight 2
La fausse bonne idée du fort
Scénario et mise en scène ridicules
6