kakegurui animés 01

Les animés de l’été 2017 – La seconde vague

Mes premières impressions sur les animés de l’été 2017

kakegurui animés 02

Après vous avoir livré mes premières impressions sur Knight’s Magic, Made in Abyss, Princess Principal, Shokoku no Altair et Welcome to the Ballroom. C’est au tour d’attaquer le seconde vague avec Kakegurui, Fate/Apocrypha et Katsugeki/Touken Ranbu.

Chose intéressante parmis toutes les séries que j’ai commencées cette saison, je n’en pas arrêté une seule. Attention, cela ne veut pas dire que l’on tient que des chef d’œuvres. Simplement, que j’ai plutôt un bon flair (hihihih).

Les animés de l’été 2017 – La seconde vague

Fate/Apocrypha – Après 5 épisodes

Pour cet été, Fate/Apocrypha était la série que j’attendais le plus. Exit Ufotable qui s’est occupé des séries Fate/Zero, Fate/Stay Night Unlimited Blade Works et qui est actuellement sur la trilogie de film Fate/Stay Night Heaven’s Feel. C’est donc A1-Pictures qui a repris le flambeau et pour le moment, il n’y pas eu de gros combats à se mettre sous la dent. Pour autant, A1-Pictures n’est pas au même niveau qu’Ufotable et c’est dommage. Pour ce qui est de la série en elle-même, elle offre un intérêt nouveau, car même s’il est toujours de la Guerre du saint Graal avec l’invocation de Servant contrôlé par des Master, l’histoire se déroule dans un univers parallèle à Fate/Stay Night et Fate/Zero où les événements de ces deux séries ne se sont pas déroulés. Le déroulement de cette guerre est même intéressant puisqu’il n’est plus vraiment question de “battle royal” mais d’un affrontement entre deux équipes: les rouges et les noirs.

A ce stade, très peu d’informations ont été données. Malgré le fait qu’il y ait deux équipes, certains membres semblent avoir des plans et motivations particulières. Je suis assez curieux de savoir ce qu’il va se passer ensuite et encore plus par les gros combats qui se profilent.

Kakegurui – Après 5 épisodes

Pour moi Kakegurui, c’est la bonne découverte de cet été… Ni plus ni moins, que la série la plus intéressante de cette saison et si sa continu comme ça. Je pense que l’on tient l’un des meilleures séries de l’année. L’histoire se déroule au sein de l’académie privée Hyakko qui a en son sein, un système de caste dirigée pour le conseil des élèves, la position de chacun est décidée par des jeux d’argents. Ainsi les gagnants consolident leurs statuts au sein de l’école, mais pour les perdants, c’est une autre l’histoire. Ces derniers tombent au rang le plus bas des élèves et sont soumis aux brimades des autres élèves qui peuvent leur faire vivre le pire des cauchemars. Suzui vient tout juste de perdre et se retrouve avec une grosse dette et c’est alors qu’une nouvelle arrive: Yumeko Jabami, qui va prendre un plaisir assez pervers à participer à ces jeux, c’est une tornade qui vient d’arriver à l’académie Hyakko et ça ne présage rien de bon pour l’équilibre des forces en place…

Katsugeki/Touken Ranbu – Après 4 épisodes

Katsugeki/Touken Ranbu n’est pas une série adaptée d’une série animée ou d’un manga, mais d’un jeu vidéo. C’est Ufotable qui est derrière le studio et ça se sent tout de suite. L’histoire suit une brigade spéciale chargée de protéger “l’histoire du Japon” face aux forces maléfiques. On se retrouve dans un Japon féodal où notre petite brigade est composé de guerrier venants de différentes époques. Ils se voient confier des missions là où les foces maléfiques sont susceptibles d’arriver. Pour le coup, la série fait la part belle aux combats qui sont simplement magnifiques. La déception vient quand même du scénario qui nous laisse volontairement dans le flou, on ne connait rien des intentions des ennemis, ni même s’ils ont un chef où quoi que ce soit. C’est assez frustrant, car on suit une bande de guerrier qui sont eux-même dans le flou, ils sont en quelque sorte “La Ligue des Justiciers” du Japon féodal. Pour le coup, Katsugeki/Touken Ranbu me laisse clairement sur ma faim. Je verrais bien par la suite.