gigantic moba cover

Gigantic : Mon avis sur le MOBA de Motiga

Mes impressions sur Gigantic après quelques heures de jeu

A la base prévu pour sortir en 2015, le MOBA Gigantic a déjà eu une vie mouvementée qui vient de trouver son point d’orgue avec l’arrivée du jeu en bêta ouverte depuis le 9 juillet dernier. Il s’agit bien d’un MOBA qui ne s’inspire pas directement de League of Legends et cie. En effet, il est ici question d’affrontements entre deux équipes de 5 joueurs tout en protégeant un gardien dans des arènes fermées. Gigantic se différencie par sa vue à la 3ème personne empruntée à Smite et son gameplay orienté action. Le développement du jeu est assuré par le studio Motiga, l’exploitation du titre qui est free2play étant confiée à Perfect World (Forsaken World, Neverwinter, Livelock…).

Gigantic Test - 0004_1

Le casting

Le casting de Gigantic comprend 19 personnages qui sont régies par la “Sainte Trinité” (tank, soutien ,DPS). Le titre étant free2play, les personnages se débloquent avec de l’argent récolté en jeu ou bien directement avec de l’argent réel, il y a aussi une boutique qui offre du cosmétique (skins…) et des boost (expériences, monnaie..). En ce qui concerne le gameplay, chaque personnage se voit attribué des compétences sur les boutons de la sourie, deux capacités spéciales et une capacité ultime (à savoir que le jeu est jouable à la manette sur PC).

Gigantic Test - 0001_1

Le but du jeu, c’est…

L’originalité de Gigantic et ce qui le différencie des autres MOBA et hero-shooter à la Overwatch, c’est dans le but final de détruire le gardien de l’équipe adverse. En début de partie, chaque équipe se voit attribué un gardien, il va falloir marquer assez de point pour permettre une attaque du gardien adverse, cette étape sera à répéter plusieurs fois jusqu’à qu’une équipe détruise le gardien adverse et remporte la partie.

Pour marquer des points, c’est assez simple: il suffit de tuer les ennemis adverses, de capturer les zones positionnées sur la carte… Chose intéressante, sur les zones à capturer, vous pourrez invoquer différentes créatures aux rôles bien spécifiques: une créature qui peut vous soigner, une créature qui attaque les ennemis aux alentours… Attention car ces créatures ne vous suivent pas, elles restent positionnées sur les zones de captures.

Gigantic Test - 0003_1

Les sensations en jeu

Pour ce qui est de la prise en main, Gigantic est très accessible. Pour quelqu’un qui aura déjà joué à Overwatch, Paladins, Smite, Team Fortress... et autres, il n’aura aucun mal à prendre en main Gigantic. Chose très plaisante, Gigantic est un jeu au rythme assez rapide qui pousse au jeu d’équipe. En effet, les cartes sont vraiment petites, mais profitent d’une bonne verticalité. On jouant solo, on se retrouve vite face à 2, 3 adversaires, ce qui peut être frustrant pour les joueurs peu habitués à ce type de jeu. Gigantic est aussi un jeu où les retournements de situation sont possibles. Avec un peu d’organisation, les parties deviennent vraiment intéressantes et extrêmement fun. Pour en revenir sur la prise, en main, vous aurez un tutoriel en début de jeu qui explique point par point, chaque aspects du jeu.

De base le jeu a un certain cachet en ce qui concerne sa direction artistique entre comics et cartoon aux couleurs pastels. Chose essentielle, le jeu garde une très bonne lisibilité dans ses combats qui ne noient pas le joueur dans d’immenses feu d’artifices colorés.

Gigantic Test - 0002_1

Le hic…

Finalement, ce que je reproche à Gigantic, c’est son manque de contenu et plus particulièrement, le fait qu’il n’y ait qu’un seul mode de jeu. Motiga s’est vraiment concentré sur cet unique mode de jeu et à l’instar de Master X Master qui propose énormément de contenu, à moins d’accrocher de suite au jeu, il va être difficile de retenir les joueurs. Autre chose qui me fait un peu peur, c’est la fréquentation du jeu. Sur le premier jour de la bêta ouverte, il m’a été impossible de trouver une partie en cinq contre cinq, j’ai du me contenter de bots. Et c’est ma crainte, car si la communauté ne prend pas autour de Gigantic, c’est la mort assurée du titre. Malgré tout je reste optimiste et ces déboires du premier jour n’ont été que temporaires puisque depuis, j’ai pu profiter du jeu avec des serveurs remplies et des parties complètes.

P.S : Si le jeu vous intéresse, je vous fais gagner des packs de contenu pour le jeu par ici.