Psycho-Pass The Movie : Une expérience pas vraiment mémorable

Cela faisait un petit moment que je ne mettais pas maté de film d’animation et en attendant Ghost in the Shell (le film d’animation sortie plus tôt cette année (pas le film avec Scarlet Johansson), je me suis dit qu’il fallait que je m’occupe avec quelque chose, c’est donc Psycho-Pass qui tira à la courte-paille. Il faut savoir qu’il s’agit d’une série animée comportant 2 saisons dont la diffusion a débuté en 2013. Ce film sobrement intitulé Psycho-Pass the Movie fait suite à la seconde saison. Pour des raisons évidentes, il convient d’avoir regardé les deux saisons avant de regarder ce film.

Dans un avenir proche, afin de minimiser les crimes, le gouvernement a mis en place le système Sybil, qui permet de scanner régulièrement l’état nerveux, appelé Psycho-Pass, de n’importe quel être humain. Au sein du département de la sécurité publique, une section d’investigation criminelle particulière a ainsi vu le jour et est chargée d’appréhender toute personne jugée potentiellement dangereuse par Sybil. Sortie première de sa promotion, la jeune Akane Tsunemori rejoint les rangs du CID en tant qu’inspectrice et se voit dès le départ envoyée sur le terrain pour une mission d’arrestation. Épaulée au fil de ses enquêtes par des criminels latents qui ont préféré être muselés par le gouvernement plutôt que d’être en cellule d’isolement, Akane va découvrir des failles dans le système Sybil et mettre en doute la légitimité d’une utilisation aveuglée de ce dernier.  – animeka

L’action de ce film se déroule 3 ans après la fin de la seconde saison. On retrouve l’inspectrice Akane Tsunemori en grande forme qui part traquer Kogami en terre hostile… En effet, le système Sybil est en passe d’être déployé hors du Japon, dans l’Union du Sud de l’Asie pour être exacte. Un mouvement de résistance à ainsi commencer pour stopper le déploiement de Sybil. Le groupe tenta donc d’infiltrer le Japon afin d’y perpétuer des actes terroristes… Les événements en découlant montrèrent l’implication de Shinya Kogami autrefois exécuteur sous les ordres d’Akane Tsunemori.

Psycho-Pass The Movie : Une expérience pas vraiment mémorable

Je ne vais pas vous le cacher mais j’ai été globalement déçu par ce film. Pas spécialement par la technique, Production I.G livre comme d’habitude un travail soigné et de qualité. C’est globalement le scénario et l’histoire qui me gène vraiment dans ce film et puis j’ai l’impression que ce film est plus prétexte au retour de Kogami plutôt qu’autres choses. Il faut savoir que Kogami est le personnage charismatique de la première saison et son absence dans la seconde avait choqué les fans (bien que pour ma part, je trouve la seconde saison bien au-dessus de la première). Ce sentiment est largement renforcé par la seconde partie du film où finalement, on se rend compte qu’Akane a finalement tapé dans le vent. Finalement, Akane n’était qu’un appât dans le plan de Sybil.

J’ai aussi été surpris par l’absence d’ennemi, Akane rencontrera des opposants mais personne de la trempe de Shogo Makishima (le méchant de la saison 1) ou de Togane Sakuya (le méchant de la saison 2).

Pour autant, le film se regarde facilement, c’est bourré d’action. C’est simplement tout le scénario qui sonne creux surtout quand on compare aux 2 saisons de l’animé pleines de rebondissements et bien écrites. Ce film restera donc une semi-déception pour moi, j’imagine que Production I.G n’en a pas finis avec Psycho-Pass, vivement une troisième saison.