Mode Nuit

Quels MMORPG attendre pour l’année 2017 ?

Le petit monde du MMORPG est en deuil… Cela fait maintenant plusieurs années qu’aucun nouveau titre n’est parvenu à se faire une place au soleil aux côtés de l’indétrônable World of Warcraft. L’année 2016 aura vu la sortie de titre attendu comme Black Desert Online, Blade & Soul (pour la version occidentale), Tree of Savior ou encore d’Icarus Online. Et pour tant c’est encore WoW qui a mis tout le monde d’accord avec la sortie de sa dernière extension Legion. Au rayon des choses sympas qui se sont déroulées cette année, on peut noter le récent passage d’Eve Online au free2play… et c’est à peu prêt tout. On remarquera aussi le déclin du mmo “bash bash bash” asiatique qui attend ses limites chez nous et même, en Asie où certains titres ferment alors qu’ils sont toujours en phases de bêta-tests (sans oublier l’eldorado des free2play sur mobiles). Je rappelle aussi que Kingdom Under Fire 2 n’est toujours pas arrivé en occident tout comme Phantasy Star Online 2 et Monster Hunter Online.

Quoi qu’il en soit l’année 2017 sera riche et pour le coup, ce sont des MMO occidentaux souvent porté via financement participatif qui risque d’attirer toute l’attention. Cependant, pour commencer ma petite liste, je tiens à présenter mes deux plus grosses attentes que sont les très attendues Lost Ark et Lineage Eternal qui ne sont pas des MMORPG classiques puisqu’ils s’inspirent principalement du style de combat type hack’n’slash (Diablo, Path of Exile…) avant tout.

MMORPG number 1 : CROWFALL

Crowfall est “the MMO pour moi ” et pourtant il ne mettra pas tout le monde d’accord, puisqu’il s’articule surtout autour des guerres à grandes échelles et du PvP… ArtCraft, le studio derrière Crowfall définit son jeu comme étant “a throne war simulator” (un simulateur d’accession au trône). Crowfall ne proposera d’ailleurs pas de conte nu PvE (pas d’instances, pas de quêtes). Cela peut paraître paradoxal pour un MMO, mais ArtCraft développe Crowfall en ayant pour but de favoriser les interactions entre les joueurs et le travail de groupe, il est intéressant de le noter, car bon nombre de MMO récent vous laisse la possibilité de progresser en solo sans l’aide de personne. Aussi oublier la progression classique par gain de niveau en récupérant de l’expérience, la progression des personnages dans Crowfall passera par de l’entraînement passif.

MMORPG number 2 : Chronicles of Elyria

A l’instar de Crowfall, Chronicles of Elyria entend s’éloigner un peu du modèle actuel de MMORPG en mettant les relations entre les personnages au centre du jeu. Votre avatar évoluera au sein d’une famille de noble, pourra être commerçant. Le monde de Chronicles of Elyria est un univers ou chaque action à des conséquences. Sachez que votre personnage pour vieillir et dans certaines conditions, sa mort sera définitive.

La progression se fait par l’acquisition et l’amélioration de compétence, il n’y a pas de système de niveau ni de classe. Les ressources sont limitées dans une économie fermée.

MMORPG number 3 : Dark and Light

Dark and Light est de retour. Et je dis bien retour, car il s’agit à la base d’un jeu du studio français NPCube qui développait le jeu. Finalement, le développement du titre n’ira jamais jusqu’au bout. Jusqu’à ce que Snail Games (Age of Wulin, Bounty Bay Online…) reprenne le développement. Sauf qu’il s’agit d’une refonte totale et que le jeu utilisera l’Unreal Engine 4.

Dark and Light proposera un système de combat sans ciblage. La progression sera libre, mais pas trop quand même comme pour inciter le jeu en groupe. Le jeu aura aussi un petit côté survie: il faudra vous nourrir, vous pourrez tomber malade… Pour le moment, très peu d’informations circulent, mais il est très probable qu’une phase d’early-access arrive début 2017.

MMORPG number 4 : Peria Chronicles

Annoncé en 2011 pour une sortie en 2013, Peria Chronicles s’est largement fait attendre. C’est le trailer diffusé lors de la G-Star 2016 qui renforça mon intérêt pour le titre. Par sa direction artistique de toute beauté et même si les ambitions ont été (logiquement) revues à la baisse. Son système de combat semble très prometteur puisqu’il repose sur l’association d’un joueur humain et d’un Kirana (un démon possédant des pouvoirs. Le joueur peut combattre, mais il est relativement faible. On pourra donc collectionner les Kiranas et les invoquer (un à la fois) en combats, il convient de choisir le bon Kirana en fonction de la situation.

Peria Chronicles a aussi un petit côté sandbox créatif puisque vous pourrez créer du contenu en jeu via certains Kiranas, mais aussi “terraformer” l’environnement et même créer vos villes et vos donjons.

Gretto

Je suis Emmanuel (aka Allegretto ou Gretto) et je suis très heureux de vous présenter ce blog qui relaiera mes impressions, expériences, positives et négatives sur mes passions, cela ira du jeu vidéo à la culture manga en passant par le hardware PC et le cinéma.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
amet, libero vel, fringilla et, risus. ut sed porta. justo velit,