First Look #1 : Bull et Designated Survivor

Aujourd’hui j’inaugure le premier article “First Look“. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une série d’article où je sous présenterai mes impressions sur le premier épisode d’une nouvelle série. Pour ce premier “First Look“, j’ai pris la peine de visionner le premier épisode de Bull qui amorce le retour de Micheal Wetherly après son départ de NCIS et de Designated Survivor qui met en avant Kiefer Sutherland.

La série Bull marque le retour de Micheal Weaverly après NCIS durant 13 saisons… Et pour le coup, le premier épisode de Bull m’a laissé sur ma faim, ce n’est pas que je m’attendais à quelque chose d’exceptionnel, je ne vois pas comment la série va durer plus d’une saison… Micheal Weatherly incarne le docteur Jason Bull qui a fondé sa société qui oeuvre dans le conseil juridique, lui et son équipe mette en place des stratégies afin de faire pencher la balance en faveur de leurs clients durant les procès. Et pour cela, il fait appel à la science et l’analyse du comportement, tout d’abord en analysant les membres du jury et en essayant de définir, leurs points faibles et leurs points forts, en scrutant leur vie personnel, les réseaux sociaux…

Ce premier épisode s’apparentait à une histoire indépendante qui servait d’introduction et j’ai trouvé l’histoire ratée, autant toute la partie analyse, procès avec Bull et son équipe semble plutôt bien huilée avec un peu de suspense et retournement de situation. Autant le scénario remplie de cliché était très maladroitement servie. La série ne semble tenir que sur Micheal Wetherly et comme je le disais, je doute que Bull continue pour une seconde saison.

Après Micheal Wetherly qui revient dans Bull, c’est Kiefer Sutherland qui troque sa tenue de sauveur du monde dans 24 pour la tunique de président des Etats-Unies dans Designated Survivor, rien que ça. On peut dire que le rôle lui va comme un gant ou presque. Au début du premier épisode, Tom Kirkman (incarnée par Kiefer Sutherland) n’est que le ministre au logement des Etats-Unies, il apprend dans la foulée  qu’il est “éjecté” de son poste. Le soir même, alors qu’un discours doit se tenir au capitole par le président où tous les membres importants du gouvernement sont présents, Kirkman est désigné “survivant désigné” au cas où il arrive quelques choses aux membres du gouvernement… une bombe explosa au Capitole tuant tous les membres du gouvernement, Kirkman étant le plus haut gradé devient donc président des Etats-Unies.

Ce premier épisode est une franche réussite, il réussit à introduire l’action d’une belle manière. D’un côté, Kirkman qui devient président et qui doit faire face à la pression, alors que le pays vit ses heures les plus sombres, c’est sans oublier sa famille et en particulier, sa femme… Il va y avoir aussi tout le côté investigation par le FBI et c’est là que Maggie Q intervient, elle semble avoir quelqu’un dans l’explosion, mais plus encore, elle ne trouve aucun signe lié à des groupes terroristes connus dans cette attaque, probablement le début d’un complot… Mais c’est sans compter certains généraux qui ne reconnaissent pas vraiment Kirkman en tant que président et qui risque de le jeter des bâtons dans les roues.

Kiefer Sutherland incarne un président totalement différent de Kevin Spacey dans House of Cards. En effet, il ne semble pas vraiment fait pour ce poste, il va être intéressant de suivre son évolution et comment il va gérer son pays en période crise. Je suis particulièrement attentif à la suite de la série sur lequel j’ai passé un bon moment en ce qui concerne ce premier épisode.