gog-galaxy-avis

GoG Galaxy 2.0 : Le launcher PC ultime pour tous

Tout d’horizon du launcher maison de GoG : GoG Galaxy 2.0 dont la bêta ouverte est disponible depuis quelques semaines

Le monde du jeu vidéo sur PC, c’est un peu une guerre des tranchées qui a vu Steam atomiser tout le monde. Des éditeurs ont voulu concurrencer Valve avec leurs propres launchers: Ubisoft avec Uplay, Electronic Arts avec Origin. Pour autant, Steam est tellement ancrée chez les joueurs que Ubisoft laisse la possibilité d’acheter ces jeux sur Steam, tandis qu’Origin a fait la même chose après avoir tenter l’exclusivité de leur jeu sur Origin. Aujourd’hui, c’est de GoG Galaxy dont j’ai envie de parler, le launcher de GoG “qui a pour but de tous les unifier”.

Pour les trois du fond qui ne connaissent pas GoG, à l’origine il s’agit une boutique de jeu à la Steam baptisé Good Old Games qui proposait des versions de jeu pouvant tourner sur les dernières versions de Windows et sans DRM. C’est une boutique qui fut lancé par le studio CDProjekt.

Ces derniers temps, GoG pousse sur GoG Galaxy 2.0 qui permet notamment de regrouper vos jeux sous différents launchers au même endroit. Bref, Origin, Uplay, Epic Game Store, Xbox, Playstation, ils y sont tous. Sur le papier, c’est la solution ultime, mais il est intéressant de regarder ce que ce launcher à sous le capot. Tour d’horizon.

Première chose, GoG Galaxy est aussi bien un launcher regroupant vos jeux qu’une boutique qui vous propose des jeux sans DRM. Ca parait évident pour certains, mais pas aux yeux de tous donc raison de plus pour le mentionner.

L’interface de GoG Galaxy

L’inferafce de GoG Galaxy (ma liste d’amis est cachée ^^)

L’interface est plutôt claire, j’ai même envie de dire qu’elle fait mieux que Steam niveau visibilités. On peut observer que l’interface est divisée en trois parties:

  • A gauche, la barre de navigation
  • Au centre, la zone qui affiche le contenu du menu de navigation
  • A droite, la liste d’amis

La barre de navigation est plutôt explicite. Elle est composée de plusieurs parties: les différents sélection de jeu par plateforme, par abonnements… La zone “amis” avec son panneau d’activité qui met en avant le côté tracking à la xFire, Raptr (heure de jeu par jeux, succès, trophées) que le peu comparer avec les membres de sa liste d’amis “GoG“. La zone boutique qui met avant la boutique de GoG.

La gestion de la bibliothèque

La gestion de la bibliothèque est l’argument majeur mis en avant dans la communication de ce launcher et force est de constater que c’est efficace.

Il est possible d’importer ses bibliothèques de jeu Steam, Uplay, Origin, Epic Game Store, Playstation et Xbox (console et PC) en plus des propres jeu de GoG. Le seul point négatif est qu’il va falloir installer tous les autres autres launchers afin de pouvoir installer et jouer aux jeux des différents launchers PC (ça ne marche évidemment pas sur vos comptes Playstation et Xbox console. Une fois qu’une plateforme est enregistré dans GoG, il prend en compte les nouveaux jeu joués, le temps de jeu, les succès/trophées sans que l’on ait besoin d’intervenir.

Au delà de ce défaut qui n’est pas plus dérangeant que ça (et je parle pour moi), ce que j’aime le plus c’est la gestion simplifié des jeux. De base l’interface propose de trier la bibliothèque de jeu par plateforme, on peut aller plus loin en attribuant manuellement des tags ou des notes pour catégoriser manuellement chaque jeu. On peut aussi utiliser l’outil de recherche. On peut aussi utiliser les filtres pour afficher tous les jeux posséder compatible sur Linux ou Mac par exemple ou pour simplement afficher les jeux disponibles dans le Xbox Game Pass si on y est abonné.

La gestion des listes

La gestion des listes d’amies a de bons points, mais aussi un gros bémol. On va pouvoir discuter via un tchat privée avec ses amies GoG et seulement ses amies GoG. L’interface affiche ses amis connectées sur les autres plateforme mais vous ne pouvez pas interagir avec eux depuis GoG Galaxy, c’est vraiment dommage.

Pour le bon côté, c’est la partie tracking qu je trouve intéressante. En effet, lorsque l’on clique sur un jeu de sa bibliothèque. Un page s’ouvre avec la description du jeu et aussi les activités de vos amies. Vous savez combien de temps il y ont joué (selon la plateforme quand c’est disponible), le nombre de succès et leur historique de partie (les moments où ils ont joué). Ça peut être intéressant de savoir qui dans sa liste d’amis à jouer à Payday 2 pour éventuellement y revenir se refaire quelques parties entre amies ou pour simplement pour comparer qui de ses amis terminent ses jeux à 100%. L’interface vous affiche aussi, le temps de jeu moyen de tous les utilisateurs de GoG ainsi que le pourcentage de complétion des succès/trophées. Là, c’est intéressant pour un jeu solo si vous voulez savoir le temps approximatif qu’il faut pour le terminer.

Un launcher réussi, mais…

Vous l’aurez compris, je suis conquis par ce GoG Galaxy 2.0, mais ej dois avouer que j’ai quand même rencontré quelques soucis. En effet, GoG Galaxy entend proposer une bibliothèque centralisé, et pour cela il faut entrer les identifiants et mots de passe de tout vos différents compte dans le launcher, ça peut être fastidieux si comme mois vous avez des comptes sur toutes les plateformes qui existe, que vous avez des identifiants, mots de passe différents et que l’authentification en 2 étapes est activée. Heureusement, cette étape n’est qu’à faire qu’une seule fois. J’ai quand même du ré-entrer quelques fois mes identifiants, car le launcher n’arrivait plus à synchroniser. Ça peut être un peu désagréable, mais ça reste un problème mineur qui s’est bien réduit ces derniers mois.

Pour autant, Gog Galaxy n’est pas (encore) le launcher ultime. Il faut dire que l’on a besoin d’avoir Steam installé pour lancer les jeux Steam et ça fonctionne de la même manière avec les autres launchers. Si GoG arrivait à s’affranchir d’avoir besoin des autres launchers d’installé ça serait le top, mais je ne pense pas que cela arrivera un jour. En revanche si vous cherchez un outil pour gérer vos collections de jeu, je pense qu’il n’y a pas un seul autre launcher qui arrive à la cheville de GoG Galaxy.