Sakura Wars_20200523095221

TEST Sakura Wars : Un OVNI en VOSTFR

Date de sortie
28 avril 2020
Développeur
Sega
Editeur
Sega
Support
PS4
Test effectué sur PS4 d’après une version fournie par l’éditeur
Notre score
6
Boutique

Découvrez mon avis sur la version PS4 de Sakura wars

La licence Sakura Taisen est bel et bien de retour avec un nouveau sobrement intitulé Sakura Wars. Il s’agit clairement d’un soft reboot qui change complètement de gameplay en gardant le même univers, mais dix ans après les aventures dépeints dans l’épisode précédent. La critique n’a pas été forcément très tendre avec ce jeu, mais comme on dit, on n’est jamais mieux servie que par soi même.

Sakura Wars se déroule à Tokyo où la Brigade des Fleurs est dans une mauvaise posture. Les économies de la troupe sont dans le rouge et la réputation de cette dernière est au plu bas. C’est dans ce contexte que le jeune Seijuro Kamiyama arrive dans la troupe avec pour missions de relever cette brigade.

sakura wars screenshots

La Brigade des Fleurs est là pour sauver le monde

En effet, la Brigade des Fleurs luttent pour la sécurité de Tokyo face aux hordes de démons qui attaquent la ville. C’est le but de chaque troupes existante par delà le monde. A Tokyo,; la Brigade des Fleures est tellement peu considérée que la Brigade de Shanghai est est bien plus populaire est efficace. Le scénario utilise cette base en approfondissent le tout avec un ennemi mystérieux qui apparaît sans que l’on sache vraiment ce qu’il cherche…

La Brigade des Fleurs est composée exclusivement de jeunes femmes et c’est finalement qu’entre l’une des composantes du jeu gardé des précédent épisode: la drague. Seijuro qui est le principal protagoniste de cette histoire où au moins le personnage que l’on incarne va devoir avancer dans l’aventure qui prend la forme d’un visual-novel en créant des relations avec chacune des jeunes femmes de sont escouades.

sakura wars screenshots

Du visual-novel et de l’action pour une expérience inégale

Les dialogues proposent donc des choix multiples et timés pour les réponses de Seijuro. Une bruitage permet d’identifier la réaction de l’autre personnage. On peut regarder sur un tableau qui montre l’état de vos relations avec les différents personnages. Ce tableau apparaît entre les différents chapitres du jeu.

Hormis, les objectifs principaux qui font avancer l’histoire, Il y a aussi tout un tas d’objectif annexe. Ces derniers consistent généralement à approfondir vos liens avec les différents membres de votre escouade. Ces objectifs sont totalement secondaires et vous n’êtes donc pas obliger de les compléter, mais vous ne ferez pas avancer vos relations avec les différents personnages si vous ne les faites pas.

sakura wars screenshots

Sakura Wars propose aussi de l’action avec de phases de combats en vue à la troisième personne dans des niveaux qui proposent aussi quelques phases de plateformes. Malheureusement, ces phase de combats peinent à convaincre. En effet, d’une part le jeu propose une aventure assez simple sans grande difficulté. Il y a bien quelques combos tel un beat’em all avec une profondeur qui n’est pas vraiment au top. Les contrôles sont aussi très rigides. Le jeu ne nécessite pas une exécution très précise ou requérant un timing serré. Pour ma part, j’ai eu l’impression de me retrouver dans des jeu de mechas de l’ère PS3, ça faisait très vieillot.

Les combats sont quand même peu nombreux dans le jeu, ils sont justifiés par le scénario, même si quelques uns aléatoire viendront apporter un peu d’action entre les longues phases de dialogues. Un mode de jeu vous permettra de refaire toutes les missions de combat du jeu avec les membres de votre escouade.

Le jeu se rattrape tout de même sur son chara-design, son mecha-design. La réalisation globale est tout de même datée avec son moteur qui n’est résolument pas de première jeunesse. La bande-son est quand à elle plutôt propre. Chaque personnage à son propre thème.

sakura wars screenshots

Pour terminer…

A vrai dire, je ne sais toujours pas quoi vraiment penser de ce jeu qui fait très datée sur pas mal de points. C’est un jeu qui a du avoir un très petit budget compte tenu du manque criant d’ambition qu’il dégage. Pour ce qui est de l’écriture du jeu, si elle n’est pas fameuse, elle  plutôt drôle et offre quelques moments sympathiques. Je suis quand même encore surpris de voir que le jeu a quand même été proposé chez nous avec dans une version VOSTFR. je trouve ça plutôt courageux. Malgré tout ça, j’ai quand même passé un bon moment sur ce jeu. Sakura Wars reste un jeu qui n’apporte rien de vraiment neuf, il n’a rien de vraiment excellent et c’est probablement pour  cela que j’imagine mal Sega proposer une suite prochainement.

Positif
La partie visua- novel pas trop bavarde
Le chara-design soignée
La bande sonore plutôt chouette
Quelques fulgurances dans la mise en scène
Disponible en VOSTFR
Négatif
Une technique vraiment datée
Des zones de jeu vraiment petites et peu nombreuses
Les phases de plateformes initéressantes
La partie beat'em'all vraiment datée
6
Boutique
%d blogueurs aiment cette page :