fortnite battle royale cross-play

Le Cross-Play est-il une vraie demande des joueurs ou un simple effet de mode ?

Lorsque l’on parle jeux vidéos en tant que produit culturel, on peut définir la pratique de jouer comme étant universelle au même titre que lire un livre ou regarder un film. C’est à la porter du tous avec du contenu disponible pour tous les âges et dont on peut profiter chez soi sur sa console ou son PC et même, de manière nomade sur son smartphone et les consoles portables.

Bien évidemment, le jeu vidéo est une énorme industrie qui progresse d’année en année avec toujours plus de joueurs qui le pratique. Pour autant, les constructeurs ont quasiment toujours été contre le Cross-Play. Le Cross-Play, qu’est-ce que c’est ? Pour faire simple, c’est le fait de pouvoir jouer au même jeu avec les joueurs de différentes consoles. Cela reste quelque chose qui existe depuis longtemps même si cela a toujours été mis en place avec parcimonie jusqu’à ces derniers mois..

Le principal obstacle venait du hardware qui rendait l’exploit très difficile, mais d’une manière plus politique, il serait plus sage de penser qu’aucuns des acteurs du marché n’avaient envie de partager une part du gâteau avec ses concurrents. Depuis un peu plus d’un an (et même depuis la sortie de Rocket League sur toutes les plateformes), le débat du Cross-Plat est revenu sur le devant de la scène avec Microsoft qui a lancé la première “grosse” pierre avec son Xbox Play Everywhere qui permet de faire cohabiter les joueurs PC et Xbox en multijoueur sur ses propres exclues. Chez Sony aussi il existe pas mal d’exemples de titres Cross-Play PC/PS4 ou PS4/PS3, mais rien d’aussi massifs que ce que l’on trouve chez Microsoft et c’est à peu de chose prêt, le même cas de figure chez Nintendo, même si cela s’explique plus par le nombre restreint de jeu éligible au Cross-Play. Pour autant, cet obstacle du hardware n’existe plus et n’est plus qu’une excuse un peu bidon, un jeu comme Fortnite le montre aujourd’hui.

Si le principe du Cross-Play est aussi mis en avant ces derniers mois, c’est finalement plus par la réticence de Sony à s’y mettre et la proportion des autres acteurs du jeu vidéos à taper Sony sur ce point là en particulier. En effet, on en parlerait pas autant s’il n’y avait pas chaque semaine des déclarations critiques vis-à-vis de Sony sur ce point. Récemment, c’est Bethesda qui tapait un peu sur la tête de Sony en expliquant que le seul frein à ce que Fallout 76 soit Cross-Play, c’est Sony. Il y a eu le cas avec le jeu du moment Fortnite qui est disponible sur PC/PS4/Switch/X1/mobile et qui est Cross-Play, mais pas jusqu’au bout: en gros si vous jouez sur PS4, vous serez mélangés avec des joueurs mobiles, PC et si vous jouez sur PC/Switch/X1 vous serez mélangé avec tous le monde sauf avec les joueurs PS4.

La question que je me pose c’est finalement qui demande le Cross-Play? Les joueurs ? Les studios de développement ? Le Cross-Platform est un signe d’ouverture et un véritable sésame à cet esprit du jeu vidéo qui veut que cela rapproche les joueurs. A mon sens, faire du Cross-Play pour du Cross-Play, cela n’a aucun sens. Quand je lis la déclaration de Todd Howard qui peste contre la frilosité de Sony sur le Cross-Play et Fallout 76, ça me fait un peu sourire, car Cross-Play ou pas cela n’aura aucune incidence sur le succès du jeu. J’estime que le Cross-Play totale doit être réservée à des jeux qui ont montrés qui peuvent rassembler les joueurs par millions et à mon sens très peu peuvent se targuer de réunir des millions de joueurs. Pour autant cela reste mon avis, mais je pense que tôt ou tard le Cross-Play arrivera.

Et si Sony cédait ? Je ne suis pas devin, mais c’est probablement ce qui va arriver. Cela reste à définir comment cela être amené, car les récentes déclarations de Sony vont dans ce sens. De là à imaginer, les joueurs de Fifa s’affronter qu’ils soient sur Xbox One ou PS4, ça reste quand même difficile à imaginer.