Limitless : La série cool qu’il ne faut pas zapper

Je viens de terminer les 22 épisodes de la série Limitless, et vraiment je l’ai trouvé très “cool”, je ne dirais pas que cette série et excellente mais elle a de très bonne qualité.

Saviez-vous que cette série “raconte” la suite du film Limitless sortie en 2011 avec Bradley Cooper.

Sans vous spoiler “article garanti 100% no spoil”, la série et le film mettent en avant une nouvelle drogue appelée NZT, elle permet de booster votre cerveau un peu comme dans Lucy mais sans Scarlett Johansson et sans le bullshit style Matrix.

Sans être excellent, le film est tout de même bien meilleur que le Lucy de Luc Besson, néanmoins quand j’ai appris l’existence de cette série je me demandais ce qu’elle pourrait apporter de plus par rapport au film. J’ai été assez vite rassuré, car il ne s’agit pas d’une bête adaptation sans saveur du film mais bel et bien de la suite.

Limitless 02

Nous suivons Brian Finch, un jeune homme, qui ne sait pas trop où en est sa vie. C’est par le plus grand des “hasard” qu’il va découvrir le NZT et qu’il va travailler pour le FBI. En effet, le NZT est une drogue très puissante, cependant, il y a un prix à payer ainsi les effets secondaires sont très forts. Brian semble être immunisé contre le NZT, le FBI va donc l’étudier pour trouver la raison de son immunité tout en profitant de Brian shooté au NZT pour résoudre des affaires criminelles.

Au niveau du casting, on retrouve Jake McDorman (Greek) dans le rôle de Brian, Hill Harper (Les Experts Manhattan) et Jennifer Carpenter (Dexter) sont les agents du FBI qui “chaperonnent” Brian. Bradley Cooper (ALIAS, la trilogie Very Bad Trip, American Sniper…) fera quelques apparitions en reprenant sont rôles du film, Colin Salmon (Arrow, Master of None) et Ron Rifkin (ALIAS) sont aussi de la partie.

limitless 05

Limitless une série policière ? Ba oui et non, mais plutôt non.

Définir Limitless comme une série policière pourrait sembler logique, puisqu’on se dit que le FBI va utiliser Brian et le NZT pour chopper tout un tas de criminel. Et si c’est le cas, pour Brian cela s’apparente plus à un jeu pour passer le temps, ce qui est intéressant, c’est la manière dont il appréhende les criminels. Quelque part, le plus important n’est pas de coffrer le criminel mais de trouver une façon amusante de le faire, on est loin de la série policière comme on les connaît et ce n’est absolument pas désagréable, bien au contraire.

Limitless 01

Brian Finch, ce personnage over-cool de la mort qui tue.

On a tous rêvé un jour (très lointain) de devenir policier ou tout du moins mettre des roustes aux criminels en mode bad-ass. Après avoir regardé Limitless, vous vous direz probablement, si je devais devenir consultant pour la police, je prendrais Brian Finch comme modèle.

A la base Brian, c’est l’américain moyen, qui n’a jamais fait grand-chose de sa vie, qui aime s’amuser et fumer toutes sortes de substance pas très légales. Grâce au NZT, il va pouvoir accéder à toutes les capacités de son cerveau. C’est ainsi qu’ils va résoudre les enquêtes (en s’amusant, off course)  en créant des maquettes pour reconstituer les preuves, pistes… Il ira jusqu’à organiser une chasse aux 10 personnes les plus recherchées du pays juste pour le fun, le pire c’est qu’il en trouvera la plupart. Il est insouciant, un poil irresponsable, un joyeux luron qui transpire la bonne humeur… Voilà le genre de personne qu’est Brian Finch.

limitless

Y’a un scénario dans Limitless ?

Ca peut sembler bizarre, mais Limitless a un scénario ou plutôt, l’ambiance est si légère qu’on l’oublie très vite. Cependant, on nous rappelle assez souvent avec un peu de tension dramatique que la vie de Brian ne tient qu’à un fil s’il ne fait pas ce que son “vrai ” patron lui demande. Et c’est ici que le tout devient intéressant, car il va devoir jouer double jeu entre le FBI et son “vrai” patron (j’utilise ici “vrai” patron pour ne pas spoiler, ce n ‘est pas super élégant mais ça fait l’affaire).

C’est sans oublier, le personnage jouer par Jennifer Carpenter, Rebecca, qui aura son rôle à jouer car même sans NZT, elle se révèle être un bon compagnon à Brian et son personnage sera aussi développé.

La série offre peu de personnages et pour le coup chacun à le droit à sa petite histoire au cours de cette saison.

Et que dire de l’introduction de chaque épisode qui se révèle être vraiment réussie et la plupart du temps très drôle mais je n’en dirait pas plus.

J’espère vous avoir convaincu de l’essayer et comme je suis gentil, je vous laisse un petit trailer juste ci-dessous.