platago preview - 0000

PlataGO : Créer son jeu de plateforme n’a jamais été aussi simple

Découvrez PlataGO, l’outil de création de jeu de plateforme

Si j’ai pris l’habitude d’écrire sur les jeux vidéos, j’ai rarement écrit sur des jeux qui permettent d’en créer d’autres. En effet, à l’instar de Mario Maker qui aura ravi les joueurs sur WiiU, c’est PlataGO qui fait parler de lui avec son arrivée en early-access sur Steam pour 4,99€.

platago preview - 0000

PlataGO, Keskessé ?

PlataGO est un outil de création de jeu de plateforme qui sera disponible sur PC, Switch, PS4 et Xbox One. Il vous permet de créer vos jeux de plateforme en quelques clics puisque cet outil fonctionne par glisser/déposer. Accessible et simple d’utilisation, PlataGo vous propose de partager vos niveaux, mais aussi d’essayer ceux des joueurs du monde entier. Qui plus est, PlataGo joue aussi la fibre de nostalgie puisque les assets qu’il propose s’inspire de console culte: Gameboy, Nes, C64, ZX Spectrum.

platago preview - 0000

Et en vrai, ça donne quoi ?

Je ne suis pas un grand fan de jeu de plateforme et pourtant, je m’amuse comme un petit fou sur PlataGo. Grâce une bonne accessibilité et une interface totalement en français. PlataGo a beau être en early-access, il est déjà pleinement jouable et a de quoi occuper pour un sacré moment.

Niveau fonctionnalité, il y a tout pour créer ses petits niveaux et j’imagine déjà les créations de joueur qui n’auront rien à envier à des professionnels. Lors de la création de son premier niveaux, on choisit déjà le thème parmi une sélection définie (Nes, Gameboy, Fantasy…), cela aura un impact sur les assets qui seront utilisés. On va ensuite pouvoir glisser déposer les différents éléments du décors (sol, murs, pièges, position de départ du perso, porte de fin de niveau et j’en passe…) sur les 3 couches (world, world front et world back) qui se superposent, on peut aussi personnaliser le fond de la scène. Il y a aussi des options pour effacer les objets de la scène… Bref, niveaux fonctionnalité, il y a largement de quoi faire des choses sympas. Là où je sens qu’il manque encore des choses, c’est dans la gestion des assets qui est représentée par des barres de raccourcis qui sont peu pratiques à l’utilisation. Et puis le manque d’asset pour plus de personnalisation possible. A savoir, que vous pouvez à tout moment tester en temps réel votre niveaux pour savoir s’il fonctionne comme vous le souhaitez.

Une fois votre niveau terminé, vous pouvez lui donner un nom, pour le sauvegarder et le partager. Vous pouvez aussi lier vos niveaux pour carrément créer votre jeu. Le jeu est en early-acces depuis seulement une petite journée au moment où j’écris ces lignes, il y aura donc probablement de nouvelles fonctionnalités qui vont arrivées. S’il y a bien une chose que j’aimerais voir dans PlataGo, ça serait le fait de pouvoir importer ses propres assets: sprites, thèmes, bruitages… (techniquement c’est déjà possible, mais il faut bidouiller un peu les fichiers du jeu).

Pour autant, c’est la communauté qui décidera ou pas du succès de PlataGO. Typiquement le type de jeu qui peut plaire à un grand nombre de joueur et pour un petit prix. Donc si vous avez l’âme créative, vous risquez de ne plus décrocher de PlataGo.