GRID_Shanghai_Muscle_Shot_1

TEST GRID : Le roi est de retour, mais pour de bon ?

Découvrez mon avis sur la version PS4 de GRID

Fiche technique

  • Editeur : Codemasters
  • Développeur : Codemasters
  • Sortie : 11 octobre 2019
  • Support : PC/PS4/X1/Switch

Test effectué surPS4 d’après une version envoyée par l’éditeur

Qu’est-ce que cela fait plaisir de revoir la licence GRID revenir sur le devant la scène. J’ai beaucoup joué au premier épisode et j’avais vraiment hâte de m’essayer à ce nouvelle épisode. Il faut savoir que la série fait directement suite à TOCA (pour ceux qui s’en souvienne) en maintenant moins l’emphase sur la simulation notamment. C’est donc 11 ans après le premier épisode que GRID est de retour, je me méfie toujours de ce genre de retour et encore plus avec la masse de trailer montrée  durant la promotion du jeu car il faut bien admettre que pour juger un jeu de course, il faut avant tout le prendre le main et donc est-ce que ce retour de GRID est bon ? C’est la question à laquelle je vais tenter de répondre avec ce test.

GRID

La première chose qui frappe lorsque l’on lance GRID, c’est le rendu visuel et la bande sonore qui sont d’une qualité folle (surtout la bande son d’ailleurs°. Codemasters est l’un vétérans du monde des jeux de courses dans tout un tas de discipline et pourtant, je n’ai pas toujours été satisfait du travail sonore sur leur précédentes production comme DiRT4 notamment. Visuellement, sans aller affronter Forza qui est la référence sur le rendu graphique, GRID sans sort avec les honneurs et même par son côté technique, j’ai été surpris par la “propreté de la version PS4 dont la résolution varie entre le 720p et 1080p avec un  framerate à 30fps constant dans tous les cas. J’ai noté aussi la presque absence de clipping ce qui est la plaie sur les jeux courses et Wreckfest que j’ai testé il y a quelques semaines a aussi ce problème.  Les temps de chargements qui sont tout de même assez longs.

Si techniquement le jeu s’en sort plutôt bien dans sa version PS4, c’est sur le gameplay que l’on attend un jeu de course et de ce point de vue là, GRID s’en sort très bien. Depuis le premier épisode GRID mise sur de la conduite arcade dans des courses très nerveuse avec une IA plutôt agressive qui n’hésites pas à vous mettre dans le décors quand on la chatouille d’un peu trop près. C’est encore le cas pour ce GRID qui est arcade mais pas trop, on ressent quand même pas mal l’influence d’un Forza Horizon qui fait figure de référence dans les jeux de courses arcades à la conduite fun. Par contre, GRID semble mettre une emphase plus importante sur le physique (sans aller jusqu’à Wreckfest tout de même). Chaque véhicule est unique. Ainsi l’inertie liée au gabarit/poid est un minimum respectée et offre des sensations de conduites fortes agréables. J’émets un bémol sur la conduite des monoplaces que j’ai trouvée très “hors-sujet”. Autre bémol, GRID offre tous un tas de catégories différentes, mais je dois avouer que les différences sur le style de conduite n’ont pas forcément d’incidence. Les différentes catégories de véhicules ne se démarquent pas assez à mon goût. En tout cas, si vous vous posez la question, GRID est un jeu qui offre de bonne sensation de jeu.

Là où j’ai du mal, c’est sur le contenu du jeu qui est assez pauvre. En effet, on va trouver un mode campagne ultra classique avec divers branches de courses qui offre accès à un championnat final sans aucun effort de mise en scène et une présentation inexistante et que dire des mode “course libre” et “multijoueur” qui mette en avant la manque de tracé du jeu. Et oui, le jeu recycle les même circuit en proposant tout un tas de variantes pour gonfler artificiellement le nombre de tracé. Il en va de même pour le nombre de véhicule par catégorie qui se compte sur les doigts d’une main. J’ai comme l’impression que Codemastesrs s’est concentré sur le gameplay et la partie technique en mettant de côté le reste. C’est d’autant peu convaincant que tous les jeux de courses grand public sortie ces dernières années ont plus de contenu. Qui plus est le manque de mode de jeu alternatif et l’absence de mise en scène peut causer une espèce de lassitude et j’imagine que bon nombre de joueur n’iront même;pas jusqu’au bout de la campagne étant donné qu’elle ne fait qu’exposer des courses sans vraiment pousser le joueur à aller le plus loin possible. Bref sans carotte , c’est difficile de motiver les joueurs.

GRID

Pour terminer, je dirais que j’ai clairement le cul entre deux chaises en ce qui concerne ce GRID. D’un côté je trouve ce jeu vraiment bon, mais il manque clairement de contenu. Alors il y a du contenu promis avec l’édition deluxe à base de saison, mais en l’état c’est beaucoup trop peu. Et je ne peut que m’interpeller sur le prix de vente finale du jeu que je trouve beaucoup trop cher pour ce qu’il offre. Pour le coup, je peux vous conseiller le jeu si vous êtes fan inconditionnel de la série ou de jeu de course, mais si vous comptez passer du temps sur le jeu, je vous conseille d’attendre que le jeu baisse de prix sinon vous risquez d’être déçu.