TEST Nioh 2 : Odachi forever

nioh 2 jaquette
Date de sortie
5 février 2021
Développeur
Team Ninja
Editeur
Koei Tecmo
Support
PC
Test effectué grâce à une version fournie par l'éditeur
Boutique

Découvrez mon avis sur la version PC de Nioh 2

Il y a encore quelques semaines, je ne me voyais pas du tout profiter d’un Dark-Souls like et pourtant Nioh 2 dans sa version PC s’est imposé à moi. Autant vous dire que j’ai pris une sacré claque dans tous les sens du terme d’ailleurs. Il est maintenant temps pour moi de vous livrer mon avis sur le jeu.

Pour ceux qui me suivent, vous savez sûrement que les Dark Souls like et moi, ce n’est pas une grande histoire. Je me suis bien essayé à Dark Souls 1 et 3 en passant par Lords of the Fallen et The Surge. En ce début d’année plutôt léger en titre d’intérêt, je suis parti sur Nioh 2 et autant vous dire que ce fut une belle expérience.

De part son univers situé dans le Japon féodal en 1555 mélangé au folklore des Yokai avec une mise en scène qui fait son effet, Nioh 2 s’impose déjà par une ambiance pesante presque oppressante qui accompagne le joueur dans une aventure difficile. Oui, Nioh 2 est un jeu qui s’inscrit dans la lignée des die and retry où la plus faible créature peut vous tuer en un coup ou deux.

Une introduction qui fait mal

La première chose à faire une fois en jeu est de choisir ses armes de départ, il est d’ailleurs possible de tester toutes les armes en jeu. Il en va de même pour la transformation en Yokai et croyez-moi, vous allez en avoir besoin. Bref, le premier niveau est aussi une sorte d’introduction “light”, mais globalement si c’est votre premier souls-like, vous allez souffrir et beaucoup.

nioh 2 test pc screenshots

Il faut savoir que l’aventure se décompose en suite de niveau successif. Il y a des niveaux qui font avancer l’histoire principal et d’autres secondaires avec divers objectifs. Les niveaux en eux même sont divisés en zones avec des checkpoints dans lesquelles ont trouvent des mini-boss et un boss de fins de niveaux. Vous vous doutez que chaque mort vous fait repartir au dernier checkpoint. Niveau level-design, ce Nioh 2 est très intéressant. J’aime le fait de laisser voir aux joueurs des passages avec des portes bloquées ou le fait de pouvoir éviter parfois des mini-boss pour avancer dans l’aventure. Pour autant, il y a quand même un peu d’exploration ce qui sera l’occasion d’acquérir du stuff rare ou pas.

Ajoutez une surcouche de jeu de rôle avec la feuille de personnage qui permet de d’attribuer des points selon votre style de jeu. Votre style de jeu est avant tout défini par le type d’arme que vous utilisez. ce qui est très important car, chaque arme possède son propre arbre de talent. Pour autant, cela ne vous empêche pas de jouer d’autres types d’armes. Vous pourrez aussi vous re-spécialiser si votre build ne vous satisfait pas, cela vous coûtera quand même pas mal de ressource surtout si vous le faites souvent.

Une sauce RPG sur un gratin de gameplay bien maitrisé pour une recette absolument succulente

Au-delà des talents liés aux armes, vous aurez aussi des talents passifs plus généraux apportant tout un tas de compétences secondaires. Le jeu offre aussi de l’artisanat ce qui sera fort utile. Il faut dire que l’aspect loot du jeu est très proche de ce que l’on trouve dans un hack’n’slash. L’équipement est soumis au niveau de rareté et on retrouve les sets d’équipements apportant des traits passifs. Bref, niveau variété de build, Nioh 2 est très bon.

Et niveau gameplay, je dois dire que j’ai été agréablement surpris par la réactivité du jeu selon les armes jouées. Le gameplay sera fondamentalement différent en jouant à l‘Odachi (une sorte de sabre géant) ou au tonfa. En ajoutant la maîtrise des esquives et du contre, on obtient un jeu plutôt technique. Pour autant, c’est surtout l’observation et la connaissance des ennemis qui fera la différence. Le jeu est quand même plutôt difficile, mais pas injuste. Il faut dire que la moindre esquive mal placée, le moindre coup lancé trop tôt ou trop tard servira à l’ennemi pour vous lancer un coup ou un combo qui mènera irrémédiablement à la mort.

En ce qui concerne la technique, je n’ai pas ressenti de gêne particulière (aucun crash, pas de bugs notable). Certes, le jeu n’est pas très gourmand en termes de ressource, mais je le trouve quand même très fluide. L’apport récent du DLSS n’a pas changé grand-chose en ce qui me concerne.

Le mot de la fin sur Nioh 2

Quelle surprise que fut mon expérience sur Nioh 2. Je ne m’attendais pas à être happée comme dans cet univers, mais je le suis encore plus par le gameplay. Pour autant, il n’y a pas de secret, on est dans le genre de jeu qui demande un sacré investissement en terme de temps mais aussi de volonté. Bref, je ne vais pas m’étaler pendant cent ans, Nioh 2 est un vrai coup de cœur pour moi et vous comprendrez que c’est un titre que je vous recommande assurément.

Positifs
Un gameplay jouissif
Un jeu technique mais pas injuste
La personnalisation des builds
La direction artistique de toute beautée
Durée de vie colossale
Un jeu carré de A à Z
Du challenge pour ceux qui en cherche (et même pour ceux qui n'en cherche pas^^)
Négatifs
9
Boutique