nintendo cover

Nintendo “gagne” contre des sites de ROM

Les propriétaires de Loverome et Loveretro s’arrangent avec Nintendo

En juillet dernier, Nintendo annonçait poursuivre les propriétaires des sites de ROM Loveroms.com  et Loveretro.com aux Etats-Unies pour non-respect des droits d’auteurs (copyrihgt infringement). L’argumentation de Nintendo tournait autour du fait que la vaste bibliothèque de copie de jeu non-autorisée menaçait et commentait des dommages irréparable pour Nintendo.

Pour autant, il n’y a pas eu de procès puisque les propriétaires des deux sites citées plus haut, un couple d’américain Jacob et Christian Mathias ont conclu un accord à l’amiable. En gros, le couple a reconnu les faits et s’engage à ne plus faire la promotion de ROM. Le couple a aussi dû céder toutes données de leurs sites ainsi que leurs noms de domaines. Pour couronner le tout, ils devront verser à Nintendo près de 12.23 millions de dollars. Si le chiffre de 12 millions semble impossible à payer pour un modeste couple, il apparaît que ce chiffre soit affiché en temps que dissuasion. En off, le couple Mathias a dû négocier un chiffre bien moins imposant.

J’ai toujours du mal avec ce genre d’annonce, car j’aime à penser que l’émulation, de manière générale est une bonne chose qui ne nuit pas à l’intérêt des ayants droits. D’un autre côté, je comprend aussi les ayants droits de vouloir fermer les vannes sur l’utilisation de leurs biens par autrui. En effet, certains profitent de l’émulation pour faire du business et générer de l’argent, ça devient de l’exploitation commerciale et c’est totalement inadmissible à mon sens. Cependant, la base de l’émulation tient dans la volonté des joueurs à faire vivre les jeux vidéos d’hier et c’est toujours dur de voir ce genre de rappel à la réalité.