Seeds-of-Resilience

TEST Seeds of Resilience où le Robinson Crusoé Simulator de 2019

Dernière mise à jour:

Découvrez mon avis sur la version PC de Seeds of Resilience

Disponible en early-access depuis 2018, Seed of Resilience est maintenant disponible depuis quelques jours en version finale sur PC. Il s’agit d’un jeu de simulation de survie développé par le studio bretons Subtle Games qui mise sur la micro-gestion et la construction. Il n’est point question d’action avec des combats face à des créatures belliqueuses, voyez plutôt Seeds of Resilience comme un jeu de gestion, ce qu’il est totalement d’ailleurs.

Dans Seeds of Resilience, on dirige un groupe de survivant qui échoue sur une ile et tel Robinson Crusoé , le but va être de survivre en utilisant les ressources à disposition pour se nourrir, s’abriter… Vous allez vous en rendre compte assez vite, Seeds of Resilience est un jeu qui ne fait pas dans la dentelle et c’est en ce sens que la campagne coupée en plusieurs scénarios différents présentent les différents éléments du gameplay petit à petit. Le premier scénario va introduire les bases du gameplay avec un seul personnage à contrôler puis le second scénario apporte de nouveaux éléments tel un tutoriel. C’est vers le 4ème ou 5ème scénario que les choses commencent à se complique, c’est aussi à ce moment que j’ai compris que la prise de décision et l’anticipation sont la clé ou pas de la réussite dans Seeds of Resilience.

En effet, le jeu prend le parti du tour par tour. On va effectuer des actions limitées par la jauge d’énergie de nos personnages et à la fin on valide le tour et l’IA va faire son petit bonhomme de chemin. A savoir, que chaque tour correspond à une journée et qu’il faut nourrir ses personnages à la fin.. La récolte de nourriture est donc importante puisque vous vous doutez bien que le manque de nourriture conduit irrémédiablement à la mort. Le niveau de nourriture défini aussi l’énergie de vos personnages. Ainsi un personnage qui a faim aura moins d’énergie le lendemain s’il n’a pas été nourri et c’est très important puisque moins d’énergie conduit à effectuer moins d’action. L’IA va aussi jouer sur les conditions climatiques ainsi la cabane que vous venez de créer via des efforts surhumain peut être soufflée pour un coup de vent un peu violent. Et vous devinez que dormir à la belle étoile sur une île déserte , c’est pas la folie non plus et cela joue aussi sur les conditions physiques et morales de vos personnages.

Seeds-of-Resilience

Les personnages parlons en aussi. Ceux si sont tous différents et ont tous une spécialisation de base. Par exemple, un personnage va avoir une affinité avec la survie (récolte de nourriture) et il aura plus de facilité à pécher ou récolter des fruits en dépensant moins d’énergie dans ces activités. Sachez que chaque action effectué remplie une jauge d’expérience dans une catégorie définie, vous pouvez donc vraiment spécialiser vos personnages dans des catégories spécifique et même dans celles avec lesquelles ils n’ont aucunes affinités à la base. Cela à une importance cruciale de faire progresser les personnages puisque cela vous offre de nouvelles possibilités dans l’arbre d’artisanat. En effet, comme cité plus haut vous allez pouvoir créer des cabanes, maisons… mais pour cela vous aurez besoin d’outil. Certains outils nécessitent que vos personnages aient débloquée plusieurs niveaux dans une catégories spécifiques, et c’est la même choses pour toutes les catégories d’objet. En rgso, au début du jeu vous avez accès à un panel de ressource et d’outil limité, c’est un progressant dans certaines catégories que vous pourrez débloquer de nouveau outil, de nouvelles matières de transformer une matière première… Seeds of Resilience est un jeu qui part avec une idée simple et qui approfondie ces idées avec une extrême justesse.

Seeds-of-Resilience

En ce qui concerne la partie technique, je suis resté un peu sur ma faim et notamment sur le travail autour des animations. Je trouve que les animations ne ressortent pas assez et que j’ai parfois eu du mal à distinguer certains changement du au choix effectué, ce n’est pas un problème en soit, je trouve juste que c’est parfois un peu difficile de s’y retrouver sur un jeu très statique, mais remplie de détail quand les animations sont aussi pauvres. Le jeu est aussi tourne aussi sur à peu prêt n’importe quelle configuration et je n’ai rien noté de vraiment gênant au niveau de la technique pure. La bande son est aussi très intéressante dans un style minimaliste, mais qui accompagne les joueur sans jamais lui prendre la tête.

Bref, Seeds of Resilience est un petit jeu à petit prix qui mise tout sur son gameplay et quand le résultat est au rendez-vous, je dis oui. Il s’agit donc d’un jeu que je peux vous recommander à 100% à condition d’aimer les jeux basé sur la micro gestion et de ne pas être trop regardant sur la direction artistique pas toujours très soignée.

Ils en parlent aussi: