TUTO Cyberpunk 2077 : Tweaks pour un jeu fluide sur PC

Quelques réglages et astuces pour gagner en fluidité sur PC pour Cyberpunk 2077

Cyberpunk 2077 est enfin disponible. Certains l’attendent depuis 2012 et paf, c’est le drame. En effet, le jeu est d’une part très buggué et il est aussi très mal optimisé peu importe le support. Si les versions PS4 et Xbox One semblent être presque injouables, je dois avouer que je m’en sort pas mal du tout sur PC. Il faut dire que je me suis équipé d’un processeur Ryzen 7 2700X et d’une RTX 3080. Autant vous dire que je profite du jeu en Ultra avec une bonne fluidité (et pas de bug trop méchant).

J’en profite donc pour vous donner quelques tweaks sur PC, histoire que vous puissiez profiter vous aussi d’une meilleure fluidité qu’avec les réglages de base de Cyberpunk 2077. Let’s go.

Avant même de commencer, il convient de télécharger les dernières mises à jours du jeu, mais aussi pour votre carte graphique. Je vais m’attarder sur deux onglets des paramètres du jeu : Jeu et Graphisme

Onglet jeu – Cyberpunk 2077

cyberpunk 2077 - onglet jeu

Commençons donc par l’onglet jeu où l’on va pouvoir régler des choses déjà simple, comme la « densité de la foule » qui agit sur la nombre de PNJ affichés en jeu. Ca peu paraître anodins comme ça, mais baisser ce paramètre soulagera pas mal la mémoire vive et le processeur. E gros, vous ressentirez moins les chutes de framerate dans les zones à forte densité de PNJ.

Le « Mode HDD Lent » est à activer sur sur Oui si vous n’avez pas installer le jeu sur un SSD. C’est aussi dans cet onglet que vous pourrez activer le filtre pour censurer la nudité en jeu.

Onglet Graphisme – Cyberpunk 2077

C’est là où tout ce joue puisque c’est dans cet onglet où l’on va pouvoir ajuster les différents paramètres graphiques du jeu. La première chose à faire est déjà de régler le « Préréglage rapide » sur l’un des paramètres souhaités afin de voir comment le jeu fonctionne. Si c’est assez fluide pour vous, vous n’aurez pas besoin d’aller plus loin, mais si ce n’est pas le cas, la suite de ce tuto vous permettra d’améliorer la fluidité en jeu.

La « Qualité des textures » se régle en fonction d’un critère bien simple: c’est selon la quantité de VRAM dont est équipé votre carte graphique. Globalement entre 6Go et 8Go, vous pouvez laissé ce paramètre sur élevée. Pour les possesseurs d’une GTX 1060 avec 3 Go, il va falloir baisser ce paramètre.

En ce qui concerne les paramètres de base, il va falloir désactiver « Grain de pellicule », « Aberration chromatique » et « Profondeur de champ ». Ces paramètres entre directement en conflit avec l’activation du DLSS pour les utilisateurs de carte RTX de Nvidia. Vous pouvez aussi désactiver le « facteur de flare » et le « Flou cinétique ». Globalement, ces paramètres de base jouent sur le rendu visuel du jeu en ajoutant divers effets qui rognent sur les performances pour un gain visuel plutôt limité en ce qui me concerne.

On descend ensuite des les « Paramètres avancées » où globalement, pour gagner en performance, il va falloir limiter les paramètres liées aux ombres. Dans mon cas, je n’ai diminuer que la « Résolution des ombres en cascades », mais là aussi, c’est selon votre ressenti en jeu.

Passons au raytracing que je n’ai pas activé pour le moment. Il faut dire que le gain visuel ne saute pas toujours aux yeux tandis que la baisse de fluidité est assez conséquente. Pour les possesseurs de carte RTX de Nvidia, le DLSS est obligatoire. Je vous conseille les paramètres « Auto » et « Performance » au choix.

Pour les possesseurs de carte AMD (et sur les cartes Nvidia aussi d’ailleurs), le FidelityFX pourra vous aider. Il s’agit d’une techno qui comme le DLSS va générer les images du jeu dans une faible résolution pour l’upscaler dans la résolution demandée. Cependant, contrairement au DLSS, il n’améliore pas l’image upscalée. Bref, on perd en rendu visuel à ce que l’on gagne en fluidité.

Pour terminer…

Cyberpunk 2077 est clairement un jeu gourmand et mal optimisé pour le moment. Avec ce tuto, il est surtout question de faire quelques concessions sur le rendu visuel pour plus de fluidité. Vous pouvez prendre tout le contenu de ce tuto et vous en servir de base pour adapter les différents réglages selon votre bon vouloir. C’est l’une des forces du monde du PC. Qui plus est CDProjekt semble plutôt enclin à sortir des patchs assez rapidement pour combler les défauts du jeu. Il est donc très probable que les choses aillent mieux d’ici quelques mois. Bref, n’hésitez pas à aller faire un tour du côté de chez Tom’s Hardware pour avoir une idée de comment le jeu tourne en fonction de différentes carte graphiques. Vous pouvez aussi profiter de la technologie G-Sync si votre écran est compatible, je vous explique ça par ici. Et si vous avez pas mal de soucis en jeu, n’hésitez pas à réinstaller complètement vos drivers de carte graphique, la démarche est par ici.

BONUS

Comme les choses ne sont pas toutes roses, il semble que le SMT (hyperthreading) pour les possesseurs de processeurs Ryzen ne soit pas vraiment pris en compte par le jeu. Si vous possédez un de ces processeurs, je vous conseille de visiter le Comptoir du Hardware qui a peut-être une solution pour vous.