to the abandoned sacred beasts cover

AVIS To the Abandoned Sacred Beasts : Un petit coup de coeur

Découvrez mon avis sur le manga To the Abandoned Sacred Beasts

Il y a quelques jours, j’ai emmené mon grand-père à un rendez-vous à l’hôpital et vous savez que c’est synonyme de longue attente. Et là, je me suis souvenue que j’avais fait quelques achats sur Izneo quelques mois auparavant.

C’est donc sans crier gare et sans réelle attente que je me suis lancé à la lecture des 4 premiers tomes de To the Abandoned Sacred Beasts. Il s’agit d’un manga de Maybe que l’on connaît pour Dusk Maiden of Amnesia et Tales of Wedding Rings. Le manga a débuté en 2014 avec 8 tomes sorties à ce jour et qui sont tous disponibles en France chez Kana.

Nancy Charlotte Bancroft est la fille du soldat John William Bancroft qui a participé à la guerre opposant le Nord et le Sud du pays. Devenu dieu soldat artificiel par le biais de la magie du gouvernement, ces guerriers qui n’avaient plus rien d’humains étaient les éléments clés de la guerre de part leur force et leur puissance destructrice. Dès que le conflit fut fini, la population commença à les craindre, à vouloir s’en débarrasser et à les oublier.

Charl, comme elle se fait appeler, est à la recherche de la personne qui a tué son père : un chasseur de bêtes. Après l’avoir retrouvé, la jeune fille fera face au combat entre cet homme et Danny, un ancien dieu artificiel qui mourra comme son père des mains de ce chasseur. L’homme, ancien capitaine des dieux artificiels nommé Hank, proposera à Charl de le suivre pour lui montrer la vérité sur ces soldats hors normes. Pourquoi Hank veut-il tuer ses anciens camarades ?

Nautiljon.

to the abandoned sacred beasts cover

Je m’attendais à trouver une banale sur sur un affrontement entre humains et créatures dans un univers légèrement “dark”. Et si dans le fond, je n’étais pas loin de la vérité To the Abandoned Sacred Beasts est une série bien plus intéressante qu’elle n’en a l’air. Tout d’abord, ces premiers tomes forme un premier arc introductif qui cache bien la réelle intrigue qui porte bien sur un complot, mais dont je n’avais pas bien cernée les contours et dont j’ai été surpris.

Pour autant, le début du manga marque la rencontre entre Charlotte et Hank, les principaux protagonistes.Ces derniers parcourront le monde et se sera l’occasion de découvrir pas mal de chose et principalement, le rejet que subissent ces bêtes qui ont autrefois combattu pour la nation et qui se retrouve sans rien une fois la guerre terminée. Hank se charge de parcourir ce monde afin d’éliminer ces bêtes qui ont perdu la raison et qui était autrefois ses camarades. Charlotte découvre que le monde est loin d’être aussi beau qu’elle le pensait et va petit à petit comprendre les raisons qui ont poussées Hank à faire ce qu’il fait.

Le monde de The Abandoned Sacred Beasts n’est pas non plus si hostile que ça, on est en plein dans l’ère industriel et c’est surtout les zones rurales d’où sont originaires les bêtes qui sont finalement mis en avant. Nous ne sommes pas dans le monde hostile de The Arms Peddler et pour le coup, je ne sais pas si on peut placer ce manga dans la catégorie “Dark Fantasy”, mais il n’en est pas loin en ce qui me concerne.

[amazon_link asins=’1942993412,1942993420,1942993641′ template=’ProductCarousel’ store=’grettogeek-21′ marketplace=’FR’ link_id=’090320bf-f6ea-11e8-b4cb-57d551d788a1′]