Breach Preview Grettogeek

PREVIEW Breach : C’est pas mal une fois en jeu

C’est entre le 30 novembre et le 2 décembre dernier que s’est tenue une phase de beta-test non soumise aux NDA pour le shooter Breach. Concrètement, il s’agit d’un hero-shooter multijoueur qui mise sur la coopération et si je devais prendre des points de comparaison, je citerais Overwatch (ou Paladins) pour sa direction artistique et le côté hero-shooter puis Evolve pour le gameplay asymétrique.

En effet, Breach vous propose de partir à 4 joueurs humains contre des hordes de créatures dont le boss ultime pourra être contrôlé par un joueur. Pour autant, si le jeu ressemble à un mix d’Overwatch et d’Evolve, il n’est pas question d’ambition démesurée. QC Games a voulu apporter une expérience de jeu hyper accessible et assez balisée comme on peut en trouver dans les donjons/raids typés MMO. Ainsi chaque partie se déroule en plusieurs phases où un objectif timé sera donnée. Le remplir fera marquer un point à l’équipe tandis que le rater donnera un point à l’équipe des créatures. La dernière étape consistera à affronter un boss.

Breach Alpha Screen GrettoGeek

Le système de combat est à la 3ème personne et chaque héros repose sur la sainte trinité “tank-soutien-DPS”, même si généralement les héros peuvent se caser dans plusieurs catégories selon les capacités choisies. Elles sont au nombre de 6: les deux principales sur les deux clics de la souris, de 1 à 3 sont des compétences classiques et 4 pour la compétence ultime. On a aussi une esquive (qui pourra être une roulade, un dash ou une téléportation qui rend insensible aux coups durant l’utilisation) et pour ceux qui se le demandent, le support des manettes est présent.

J’ai beaucoup apprécié Breach, car il vient se caler dans un type de jeu qui n’est plus forcément hyper présent ces derniers temps. Ce n’est pas un jeu qui essaye de s’imaginer une vie ou dont les développeurs essayent de nous vendre monts et merveilles. Le jeu n’est encore que dans une phase d’alpha avec une early-access qui devrait arriver dans le courant du mois de Janvier et ça manque un peu de contenu, les niveaux sont encore en nombre restreints quand on  compare au nombre de héros disponible. En sachant, qu’il faut 15/20 minutes pour compléter une partie, on en fait vite le tour. Pour autant, le jeu offre un petit côté personnalisation des personnages en débloquant de nouvelles capacités au fur et à mesure que l’on progresse dans le jeu et avec un système de gemmes qui ajoutent différents passifs alliée à u autre système qui change légèrement les traits des héros.

Breach Alpha Screen GrettoGeek

Breach sera free2play  et il semble qu’il mise sur un modèle économique à la Paladins: on a un panel de héros disponible de base et on peut acheter les autres avec de la monnaie in-game ou de la monnaie achetée avec de l’argent réel, il a y aussi tout un tas d’options cosmétiques que l’on pourra acheter. Des boosters de gain d’expérience et de gain d’or sont aussi prévus. Avec l’early-access du jeu qui se profile, il est possible d’acquérir différent type de packs qui donneront accès à des héros entres autre dans une fourchette de prix qui commence à 25€ et qui se termine à 100€.

Je n’ai pas abordé la partie technique de Breach, car pour des alphas, ce n’est pas pertinent. Je dois dire que je suis assez bluffé par ce Breach qui tourne super bien (malgré le menu des options encore bien pauvre) sans crash et autres bugs gênants. Et même sur la partie serveur, le tout se révélé être assez réactifs et de qualité sans aucune perte de connexion ou lags gênants. Je vais quand même revenir un poil sur les animations du jeu qui sont très loin de ce qu’offre Overwatch. C’est le budget du jeu qui semble être la cause ce type de limitation, car on ne va pas se le cacher, bien animer les personnages dans un jeu, ça monopolise énormément de temps et de ressource. Pour contrecarrer cela, les effets des attaques sont clairement abusés et trop présents comme pour cacher un peu la misère et cela à pour conséquence de rendre les combats parfois illisibles quand chacun et les créatures balancent la sauce.

Breach Alpha Screen GrettoGeek

Pour être honnête avec vous, je m’attendais à trouver dans Breach une expérience de jeu bien plus classique. J’ai été bien surpris par ce type d’expérience que j’affectionne tout particulièrement. N’allez pas croire que je vais en faire mon GOTY, mais cela fait aussi du bien d’avoir des jeux multi qui ne demandent pas d’y jouer tout les jours pour être sympa.