Darksburg preview

PREVIEW Darksburg : Quand Hack’n’Slash et Left4Dead font bon ménage

Découvrez mon avis sur l’early-access PC du jeu Darksburg

Dans la lignée des Evoland et Northgard, Shiro Games est de retour avec un nouveau titre qui va profiter d’un période d’early-access pour s’étoffer: Darksburg. Il s’agit d’un jeu jeu d’action coopératif en vue isométrique. Une sorte de mélange entre hack’n’slash et Left 4 Dead, ca semble être une comparaison flatteuse, c’est la raison qui m’a poussée à découvrir Darksburg. Comme souvent avec Shiro Games, on peut retrouve un mélange de genre dans un style atypique et il est maintenant question de voir si le jeu en vaut la chandelle.

Darksburg est un jeu exclusivement multijoueur en ligne qui permet à 4 joueurs de former une escouade pour traverser une carte parsemé de checkpoints à la Left 4 Dead, il y a un autre mode de jeu qui vous demandera de résister face à des hordes de créatures belliqueuses. Niveau contenu, le jeu propose d’incarner 4 personnages différents:

  • Varag, le loup-garou
  • Runolf, le guerrier viking
  • Rose, la chasseuse
  • Abigail, la bonne-sœur

Chaque classe se concentre sur un rôle particuliers et ainsi, il sera possible d’utiliser 4 compétences en plus d’une attaque de base. Le jeu propose une progression à la rogue-lite puisque chaque mission réussie ou échouer vous permettra d’engranger de l’expérience servant à passer des niveaux. Certains paliers de niveau vous permettront de débloquer des attributs passifs pour vos personnages. Sachez que l’expérience n’est pas partagée entre tous les personnages, il faudra donc les faire progresser tous un à un.

Pour continuer sur le contenu, on retrouve 5 cartes différentes qui propose plus ou moins le même genre d’expérience. Les différences se font sur leur rendu visuel, mais aussi les différents mécanismes ou énigmes que vous devrez résoudre pour avancer. Oui, Darksburg est un jeu coopératif, il ne faut surtout pas l’oublier.

Niveau gameplay, Darksburg propose de partir d’un point A à un point B avec quelques routes alternatives, mais globalement, les cartes sont linéaires. Ces cartes sont bien sûr remplies de créatures: du trash mob et des élites, voir des boss. Il donc question de partir en groupe et essayant un maximum de respecter les rôles de chacun. Malheureusement, en l’état, le sensations de jeu sur Darksburg sont assez molles, je n’ai pas ressenti le moindre impact dans les coups. C’est d’autant plus dommage que j’ai pas mal joué récemment à Wolcen qui est probablement le meilleur représentant en ce qui concerne l’impact des coups dans les hack’n’slash sortie ces dernières années. Et pour moi, c’est quasiment un synonyme de “tue l’amour” et tant que cela restera aussi mou, j’aurais énormément de mal à prendre du plaisir sur le jeu.

Malheureusement, le jeu ne semble pas avoir rencontré le succès si bien, qu’il est difficile de trouver des parties. Vous vous doutez qu’il s'(agit d’un titre que je vais avoir du mal à vous recommander, mais comme il s’agit d’un titre de Shiro games, j’ai bon espoir de voir la formule s’améliorer durant sa période d’early-access.