legend of keepers prologue preview affiche

PREVIEW Legend of Keepers : Vis ma vie de gestionnaire de donjons

Découvrez mon avis sur l’early-access PC de Legends of Keeper

N’avez vous jamais eu envie de succomber au pouvoir de la force et d’entrer au service du mal ? Et bien moi oui, j’ai déjà pu le faire avec Dungeon Keeper et aujourd’hui, c’est encore une fois le cas avec le jeu Legend of Keepers qui est arrivé il y a quelques semaines en early-access sur Steam. Il s’agit d’un jeu qui avait eu droit à un prologue qui proposait de découvrir le jeu. Celui-ci doit rester en early-access durant une bonne année au moins. A terme, c’est surtout en contenu que le jeu devrait s’étoffer avec un support du modding pour la communauté.

legend of keepers prologue preview affiche

Mais Legends of Keepers, c’est quoi au juste ?

Selon le créateur de Goblinz Studios, Johan Verbroucht, lors d’une interview dans Le Journal, présentait Legend of Keepers comme un mix de Slay the Spire et Darkest Dungeon en grossissant les traits. Deux très belles références de la scène indépendante qui collent pas mal à ce que le jeu essaye de faire. Pour faire simple, on incarne le responsable ou gérant d’un donjon. Le but étant d’empêcher les héros qui s’y aventurent d’en venir à bout en terrassant le boss final.

Le jeu propose donc deux phases, la gestion et le combat. Le jeu se déroule en mlarge d’un calendrier où il est possible d’effectuer une action par semaine. Le choix parmi les actions est restreints (2 ou 3) et sont générées de manière aléatoire. Vous aurez le choix de combattre des aventurier dans votre donjon, recruter de nouvelles créatures, les entraîner, les envoyer en missions ainsi que tout un tas d’événements aléatoires… C’est donc vous qui choisissez l’action la plus appropriée afin d’aller le plus loin possible. Forcément, les premières parties seront douloureuses tout en servant d’apprentissage.

Ainsi à chaque mort, il vous est attribué un score qui est convertie en expérience donnant lieu à des points de compétences acquis pour vos parties, c’est le petit côté rogue lite du jeu. Sachez qu’il faut atteindre le niveau 10 avec la première classe pour débloquer la suivante. Le choix de la classe donne des affinités selon votre style de jeu. Pour donner une idée, la première classe est un guerrier et favorise les combats en utilisant les créatures tandis qu’avec la seconde classe, c’est plutôt l’utilisation de piège qui est recommandée.

legend of keepers prologue preview affiche

Un mélange de genre qui est simplement bon

En ce qui concerne le combat, c’est clairement ce qui m’a le plus plu lors de mes sessions de jeu. Il y a d’abords une phase de préparation. Le donjon adoptera pour chaque combats une disposition différente, avec deux salles de pièges, deux salles de combats et deux salles de boss. Pour les salles de pièges, il faudra positionner un piège par salle. Pour les salles de combats, il faut choisir trois monstres par salles. Et pour les salles de boss il n’y a rien à préparer. Une fois la préparation terminée, il est temps de lancer le combat.

C’est donc un groupe de trois combattants qui va tenter de prendre votre donjons. Ce groupe va traverser les différentes salles. Dans les salles de pièges, ils prendront les dégâts et afflictions du pièges. Les choses deviennent intéressante puis qu’à l’instar de Darkest Dungeon, il n’y a pas qu’un moyen de combattre l’ennemi. En effet, si vider leur barres de vie jusqu’à ce que mort s’en suive est un moyen efficace, leur faire suffisamment peur pour qu’ils prennent leurs jambes à leurs coups est un moyen tout aussi efficace. Notez d’ailleurs que le système de combat se fait au tour par tour et reprend une bonne partie de ce que propose Darkest Dungeon.

Il y a un petit côté stratégique dans le choix des monstres choisis pour chaque salle puisqu’on va pouvoir tenir compte de certaines synergies (certaines compétences détenus par plusieurs monstres  différents peuvent créer des combos qui maximisent les dégâts). En fonction du groupe d’ennemis, il va falloir adapter le type de dégâts (est-il préférable de leur faire peur ou de le tuer purement et simplement ?).

legend of keepers prologue preview affiche

Je conclu en beauté

Pour terminer, l’early-access de Legends of Keepers propose déjà une expérience de qualité. Pour le coup, je n’ai pas vraiment de chose négative à faire ressortir de mon expérience de jeu. Je trouve le jeu assez addictif. Pour autant, si j’émets un petit bémol, ca concerne la relative répétitivité du jeu qui met en avant son manque de contenu et de diversité pour ce début d’early-access. Et c’est justement sur ce point précis que Goblinz Studios entend compléter Legend of Keepers. En l’état, je peux totalement recommander ce jeu qui propose vraiment une expérience solide.