sword gai the animation

Sword Gai The Animation Part 1 : Mon avis sur la série animée

Découvrez mon avis sur Sword Gai The Animation Part 1

La série animée adaptée du manga Sword Gai est disponible sur Netflix depuis le 23 mars dernier, je viens tout juste de terminer la première partie (la seconde sera disponible cet été) et je vous propose de découvrir ce que j’en ai pensé.

Pour information, le manga Sword Gai a commencé en 2014 et compte 6 tomes reliés (la série a été abandonnée chez nous avec la sortie du 5ème tome). On y retrouve Inoue Toshiki (Kamen Rider Kuuga) au scénario et Kine Wosamu au dessin. Une série pré-quelle Sword Gai Evolve a été mise en chantier en 2016 et est toujours en cours au Japon. La série animée est produite (plutôt chapeautee) par Production I.G, car dans les faits c’est LandQ studios qui s’est occupé de la série.

Gai est un enfant autrefois trouvé dans la forêt près du corps d’une femme inconnue. Le forgeron Amon, qui l’a recueilli à l’époque, a fait de lui son apprenti : il lui a transmis les techniques permettant de forger les sabres.
Mais un jour, alors qu’il est en train de travailler, Gai est victime d’un accident et perd son bras droit. Pour lui permettre de survivre, Amon décide alors de remplacer le membre perdu par une épée maléfique baptisée Shiryû.

sword gai the animation

Pas besoin de sortir les gants, Sword Gai n’est vraiment pas une série qui restera dans les annales bien que la production est somme toute correcte. J’espère que la seconde partie enclenchera la seconde, car pour le coup, c’est l’ennui et le désintérêt qui est arrivé très vite sur cette série.

On y découvre un monde caché où des armes maléfiques prennent possession d’hommes et en profitent pour faire couler le sang. Et on peut dire que Gai, le personnage principal est né avec le mauvais œil. En effet, il est abandonné par sa mère avec pour seul compagnon l’épée démoniaque Shiryu. Il est recueilli par le forgeron Amon et va grandir en apprenant le métier de son père adoptif. Cependant, Gai est un personnage qui couvre une grande colère lui. Il est sans cesse confronter à la soif de sang de Shiryu avec qui il a un lien qu’il a du mal à gérer, mais aussi par l’abandon de sa mère qu’il ne comprend pas. Dans le même temps, on apprend qu’une organisation traque ces épées démoniaques et les Busoma (des hommes ayant succombé à la soif de sang de ces épées)…

J’ai bien compris que cette première saison est une grosse introduction qui a le mérite de prendre son temps pour introduire les personnages, les véritables ennemis (qui a d’ailleurs bien rpis son temps pour apparaître dans le dernier épisode). En ce qui me concerne, le rythme de la série était bien trop lent et ce n’est pas la scénario ne donnait pas matière à un tel allongement de l’histoire sur ces 12 pressiers épisodes. Qui plus est, les combats (Sword Gai est une série d’action) sont loin de m’avoir enthousiasmés. Comme je le mentionnais plus haut, l’animation est plutôt bonne et la 3D des combats est aussi correcte. Simplement, il y a beaucoup trop de moment sans importance et qui rendent le tout inintéressant. Et pour le coup, je ne peux pas dire qu’il s’agit d’une série que je peux vous recommander.

[amazon_link asins=’2756061018,2756061964,2756066338,2756071889,2756076600′ template=’ProductCarousel’ store=’grettogeek-21′ marketplace=’FR’ link_id=’8aea854a-3967-11e8-b1e8-adaee7c3b1a4′]