The Princess Guide Cover test

TEST The Princess Guide : Un concept qui tourne en rond

Découvrez mon test sur la version PS4 de The Princess Guide

J’attendais beaucoup The Princess Guide pour en avoir entendu pas mal de bien et même si la plupart des avis/retours que j’ai pu avoir sur le jeu n’était pas non plus dithyrambique. Un peu comme pour The Witch and The Hundred Knights 2, j’ai été à priori attiré par le gameplay de ce jeu. Pour autant, je n’ai pas été séduit par ce jeu et je vais tenter de vous expliquer pourquoi.

Dans The Princess Guide, le joueur incarne un soldat qui doit escorter plusieurs princesse à un point donné. Forcément, au début du jeu vous n’aurez accès qu’à une seule princesse comme pour vous faire la main. On aura l’occasion de créer notre propre avatar  en personnalisant son sexe et son visage parmi un panel prédéfini. Tout la partie scénarisée du jeu passe par du visual-novel où certains dialogues donneront le choix d’encourager ou réprimander nos princesses. Ce qui aura pour conséquence de faire progresser les princesses, tout en modifiant la fin possible de l’aventure (comprenez par là, que vos choix influent sur la fin du jeu). Si le visual-novel est très utilisé dans ce genre de JRPG à petit budget, il ne reste pas moins que c’est plutôt réussi dans The Princess Guide, qu’il s’agisse du dessin, des animations ou même des dialogues pour peu que l’on ne soit pas allergiques à ce style de jeu.

The Princess Guide Cover test

Le gameplay de The Princess Guide est ce pourquoi ce titre m’intéressait et si mes premiers pas ont été encourageants, j’ai vite déchanté. En effet, le jeu prend la forme d’une sorte de jeu de plateau où les différents personnages alliés et ennemis se déplacent en temps réel selon les missions données. On va pouvoir recruter de nouveaux généraux pour combattre aux côtés de nos princesses et de notre  avatar. Les phases de combat débutent lorsque qu’un allié et un ennemi se rencontre et là, le jeu place sa caméra en hauteur et le gameplay se veut très dynamique tel un hack’n’slash. Le personnage choisi possède son propre style de combat (corps à corps, mi distance…) et est accompagné d’une troupe de soldat (que l’on peut personnaliser) ) que l’on pourra utiliser pour lancer des attaques spéciales.

La problème étant que l’action est peu lisible et beaucoup trop brouillonne. Il est difficile de lire les combats, ce qui rend les combats parfois frustrants lorsque l’on arrive pas à comprendre pourquoi l’on prend des attaques que l’on a même pas vu à l’écran, car il y en a beaucoup trop. Et je n’ai même pas mentionné les zones de jeu remplis de pièges qui viennent ajouter moults effets bonus ou malus pour le joueur. Ces zones de jeu sont assez restreintes, il s’agit bien souvent de simili arènes avec des boss. Le second problème tient dans l’aspect principal du jeu qui est le grind. En effet, il va falloir enchaîner les missions pour faire progresser votre équipe dans des centaines de missions qui n’offrent quasiment aucune variété. C’est là à mon sens le grand défaut du jeu. C’est clairement le genre de jeu dans lequel je n’ai plus envie de m’investir tant la redondance se fait sentir assez vite. Assez vite dans le jeu, je n’ai plus ressenti l’intérêt d’aller plus loin, il n’y a aucun sentiment d’accomplissement qui se dégage de l’expérience que propose The Princess Guide et pour le coup, j’en suis vraiment déçu

The Princess Guide Cover test

Vous l’aurez compris, The Princess Guide en’est pas un jeu que je vous conseille. Il est plutôt jolie et son système de combat est plutôt dynamique , mais son level-design et sa proportion au grind vous fera certainement fuir comme ça l’a été pour moi.

[amazon_link asins=’B07L8KPRPW,B07L8ML1QB’ template=’ProductCarousel’ store=’grettogeek-21′ marketplace=’FR’ link_id=’9c976fc3-9f90-4ff1-b2e2-4749c35d5a3d’]