AVIS Kingdom of Knowledge – Tome 1

Date de sortie
16 octobre 2020
Editeur
Kana
Boutique

Découvrez mon avis sur le premier tome du manga Kingdom of Knowledge

Ca fait bien longtemps que je ne mettais pas lancé dans un manga de “fantasy”. La magie, les orcs, les trolls et autres joyeusetés, c’est mon dada. Kingdom of Knowledge est donc un manga de fantasy de Serina Oda qui fut publié dans le Shuukan Young Jump de la Shueisha en 2018. C’est une série courte en quatre tomes qui arrive donc en France chez Kana.

Fei et Hui sont des créatures de petite taille, aux oreilles pointues, possédant une grande intelligence. Leur peuple a la particularité d’être le seul capable de déchiffrer les écrits anciens retrouvés dans les ruines d’une civilisation perdue. Fei et Hui ont grandi reclus dans la bibliothèque, traduisant sans relâche ces précieux textes pour le compte de l’Empire, qui espère en faire une arme contre les attaques de monstres auxquelles il fait face.
Car le savoir, c’est le pouvoir !
L’empire avait promis la liberté aux gnomes, une fois tous les textes traduits. Mais ce jour arrivé, la bibliothèque est incendiée et les petits traducteurs sont massacrés !
Car le pouvoir ne se partage pas !
Fei, l’unique survivant, s’engage alors sur le chemin de la vengeance ! Son objectif : détruire l’Empire en utilisant le savoir qu’il a acquis notamment en ingénieuses stratégies militaires !

Kana
jaquette tome 1 kingdom of knowledge

Mon avis perso sur le premier tome de Kingdom of Knowledge

Ça devient une habitude maintenant, mais je me suis lancé totalement à l’aveugle sur ce premier tome de Kingdom of Knowledge. J’ai très vite été happé par l’univers plutôt sombre de cette série. Pour le coup, je trouve que tout le contexte dans lequel se déroule l’histoire est vraiment intéressant. On y suit Fei, un gnome qui n’a jamais été à l’extérieur de la bibliothèque dans laquelle il a grandi. Cette bibliothèque regorge de livres illisibles pour les humains qui retrace les connaissances et savoirs de peuple anciens. Les gnomes sont les seuls à pouvoir déchiffrer ces langages anciens. C’est  ainsi que cinquante ans avant la naissance des Fei, les hommes et les gnomes ont trouvé un accord. Ces derniers se chargeaient de partager les connaissances acquises tandis que les humains se chargeaient de les protéger…

Fei est donc le protagoniste de cette histoire. Ce dernier n’est pas vraiment réceptif face au destin qui se dresse à lui, jusqu’au jour où il trouve un livre dont le sujet la passionne. Il va donc donc “lire” tous les livres de la bibliothèque avec la promesse qu’on le laissera sortir de la bibliothèque. Fei va alors découvrir ce monde dont il ignore tout en utilisant les connaissances qu’il a acquises durant ses lectures.

Niveau scénario, on trouve vraiment trois parties distinctes dans ce premier tome, la première qui sert d’introduction, la seconde qui marque une rencontre importante pour Fei et la dernière qui pose les bases pour la suite de l’aventure. A mon sens, c’est hyper classique tout en étant super efficace. J’ai littéralement dévoré ce premier tome alors même que le dessin n’est pas exceptionnel.

Clairement, c’est une série que je vais suivre étant donné qu’elle ne comporte que quatre tomes. J’ai vraiment apprécié cette lecture, même si ce n’est pas une série qui fait dans l’originalité. Pour autant, j’aime le rythme assez rapide de la série. Je trouve Fei assez intéressant comme personnage. Vraiment, je conseille cette série si vous aimez la fantasy.

%d blogueurs aiment cette page :