Mission-Yozakura-Family-cover-tome-1

AVIS Mission Yozakura Family – Tome 1

Mission-Yozakura-Family-cover-tome-1
Date de sortie
5 mars 2021
Editeur VO
Shueisha
Editeur VF
Kana
Auteur
Gondaira Hitsuji

Découvrez mon avis sur le premier tome du manga Mission Yozakura Family

Amour, espionnage et comédie sont les parfaits adjectif pour qualifier ce premier tome de Mission Yozakura Family, un manga fraichement disponible en France. Il s’agit d’un manga de Gondaira Hitsuji qui est publié dans le Shuukan Shonen Jump de la Shueisha depuis 2019 et qui compte 7 tomes reliés au Japon. C’est donc Kana qui propose ce manga en France.

Après la classe d’assassins, la famille d’espions ! Afin de protéger Mutsumi et de découvrir la véritable raison de la mort de ses parents, Taiyo Asano va devoir devenir membre de la famille Yozakura, une famille d’espions de haut vol ! Parviendra-t-il à survivre à ce quotidien plein de dangers pour, cette fois, réussir à protéger ceux qui lui sont chers ?

Kana
mission yozakura family cover tome 1

Mon avis perso sur ce premier tome

Ce premier tome de Mission Yozakura Family m’a plutôt bien plu. Entre ses personnages barrés, le contexte autour du monde de l’espionnage mélangé avec une bonne dose de comédie fonctionne très bien.

On suit les aventures de Taiyo Asano qui va avoir pour mission de protéger sa camarade de classe et amie d’enfance Mutsumi Yozakura après des circonstance plutôt barrées. Taiyo a eu une enfance plutôt difficile et il a du mal à communiquer avec les autres. Mutsumi est la seule avec qui il arrive à communiquer correctement. C’est finalement après avoir découvert le secret de Mutsumi que Taiyo va entamer une certaine transformation. Ca se passe d’ailleurs assez vite et le timide Taiyo va commencer une transition promettant des aventures épiques et surtout très drôles.

Les frères et sœurs de Mutsumi ont aussi une grande part de responsabilités dans l’évolution de Taiyo, une évolution d’ailleurs nécessaire. Les membres de la famille Yozakura sont très particuliers et Mutsumi est finalement la seule dite “normale”. Il faut dire que la famille Yozakura est étroitement lié au monde de l’espionnage et dans un certain sens, cela les met en danger. C’est donc dans cet univers que “tombe” Taiyo.

J’aime beaucoup le découpage des différents chapitres de ce premier tome qui marque les étapes de la transformation de Taiyo. En l’espace d’un tome, il passe de garçon lambda à apprenti espion.

Bref, j’ai apprécié ce premier tome de Mission Yozakura Family et j’ai hâte de découvrir la suite.