TEST Astria Ascending : Un JRPG à la qualité inégale

Date de sortie
30 septembre 2021
Développeur
Artisan Studios
Editeur
Dear Villagers
Support
PC/PS5/PS4/Switch/Xbox One/Xbox Series
Test effectué grâce à une clé Steam fournie par l'éditeur

Découvrez mon avis sur le JRPG du studio français Artisan studios: Astria Ascending dans sa version PC

Astria Ascending est un jeu assez particulier puisqu’il s’agit d’un titre qui a été annoncé début 2021 avant d’arriver sur consoles et PC le 30 septembre dernier. Il s’agit d’un JRPG développé par le studio français Artisan Studios même si le scénariste du jeu n’est autre que Kazushige Nojima qui a travaillé sur plusieurs épisodes de la série Final Fantasy entre le 7ème et le 15ème épisode. Le titre reprend les bases de l ‘univers du jeu Zodiac Orcanon Odyssey (le précédent jeu d‘Artisan Studios). Astria Ascending se veut plus ambition en proposant un rpg au tour par tour avec un design qui rappellera les productions de Vanillaware (Odin Sphere Leifdrasir, Muramasa the Demon Blade, Dragon’s Crown, 13 Sentinels Aegis Rim). La question est de savoir si le titre vaut le détour et c’est à cette question que je vais tenter de répondre avec ce test.

astria ascending

Un RPG de toute beauté et une bande son de folie

Le scénario d’Astria Ascending par sur des bases très intéressantes avec un univers plutôt développé. Le jeu tourne autour de huit personnes élevées au rang de demi-dieux qui sont plus ou moins chargés de maintenir l’ordre au sein des huit royaumes présents dans le monde d’Orcanon. Le joueur va donc contrôler cette escouade de personnages hétéroclite alors que le temps est compté. Chose intéressante, car si le titre base son scénario sur le classique « du monde à sauver », il se base sur des thèmes plutôt matures en s’éloignant du fan-service pas toujours très fin des productions du genre. Pour autant, le tout manque de profondeur et ne fait qu’accompagner le joueur à travers l’aventure sans grand moment et ça c’est vraiment dommage.

Et c’est un peu le même constat en ce qui concerne le level-design. Le jeu n’est qu’une succession de donjon entrecoupé de cinématiques. Ces donjons proposent de la plateforme et des petites énigmes présentées de la même façon ou presque. C’est un peu comme si le studio avait mis le mode automatique. Pour le coup, il n’y a rien de foncièrement mauvais. Il y a du travail derrière, mais c’est assez froid, ça manque de nouveauté. Bref, ça sent un peu le plat réchauffé au micro-onde, c’est pas mauvais, mais c’est loin d’être exceptionnel.

astria ascending

Des soucis qui cassent l’immersion

Par contre, s’il y a bien un point qui m’a retourner le cerveau, c’est la partie artistique. Aussi bien en ce qui concerne la direction artistique et la bande son, c’est le top du top. J’ai un peu plus de mal avec les animations qui font un peu jeu mobile, mais c’est clairement un style visuel qui me plait beaucoup à à ce niveau Artisan Studios nous a proposé une masterclass. Notez aussi quelques soucis de synchronisation entre le son et les animations des personnages, c’est assez étrange. Quant à la bande son, c’est Hitoshi Sakimoto qui a entre travaillé sur les jeux de Vanillaware, des épisode de Final Fantasy et là aussi, c’est du très bon.

Tout le système de combat est aussi très bon, on a d’ailleurs un jeu plutôt corsé en termes de difficulté. En combat on peut prendre 4 personnages même s’il est possible d’interchanger les membres de l’équipe en cours de combat. En fonction des vulnérabilités infligées ou reçues en combat, on reçoit des points qui peuvent servir à améliorer le pourcentage de dégâts de l’attaque suivante. On va gérer la progression des personnages via l’obtention de compétences déterminées par les « jobs ». Chaque personnage va pouvoir avoir jusqu’à trois jobs et cela déterminera les compétences et le rôle des membres de votre escouade via des arbres de compétences plutôt étendus.

Le mot de la fin sur Astria Ascending

Finalement, Astria Ascending est un jeu frustrant puisqu’il offre une aventure inégale qui l’empêche d’entrer au panthéon des meilleurs JRPG de l’année. Et oui comme cité plus haut, le jeu est joli mais souffre d’animations pas toujours très fines et surtout d’une désynchronisation récurrente avec le son. Il en va de même avec le système de combat simple efficace et riche, mais qui rend les combats trop longs de part les rudesses de ces derniers. Le jeu souffre aussi de soucis d’ergonomie au niveau de la navigation des menus.

On a un bon jeu, mais qui souffre de soucis qui gène vraiment l’expérience. Ce ne m’empêche pas de vous le conseiller puisqu’il est bon et qu’il est disponible dans le Xbox Game Pass.

TEST Astria Ascending : Un JRPG à la qualité inégale
Positifs
Un jeu beau comme un dieu
Une bande son magistrale
Le système de combat ultra solide et complet
La progression des personnages via le système de job
Négatifs
Des problèmes de synchronisation entre les animations et le son
Les combats très longs qui cassent le rythme du jeu
Le scénario qui n'est qu'une façade creuse
7