trials of mana test

TEST Trials of Mana : Comme un goût de FF7Remake eco+

Développeur
Square Enix
Editeur
Square Enix
Support
PC/PS4/Switch
Test effectué sur PS4 d’après une version fournie par l’éditeur
Notre score
6

Découvrez mon avis sur la version PS4 de Trials of Mana

L’annonce de Trials of Mana, le remake de Seiken Densetsu 3 (SK3) fut une grande surprise pour moi. SK3 est sortie à l’origine en septembre 1995 au Japon.Le jeu n’est arrivé que récemment en occident via la compilation Collection of Mana sur Switch en 2019. La communauté avait cependant déjà proposée des traductions non-officielles du jeu.

La série Seiken Densetsu est de ces licences du JRPG qui ont fait la renommée de l’ère 32 bits avec Secret of Mana (SK2) qui fut d’ailleurs mon tout premier JRPG. Vous comprendrez que j’attendais tout particulièrement ce Trials of Mana. Est-ce que cette attente autour de ce remake valait le coup ? C’est la question à laquelle je vais tenter de répondre avec ce test.

trials of mana test

Une remise au gout du jour

Exit la 2D, Trials of Mana passe à la 3D et c’est donc une refonte totale à laquelle nous avons droit un peu comme avec Final Fantasy 7 Remake. Pour autant, l’histoire n’a pas été tronqué, elle comporte tous les éléments du jeu original. Le jeu garde aussi cette histoire partagée commune différents héros. Il est possible de construire une “escouade” de trois personnage parmi un panel de six au total. Chacun possède sa propre histoire, même si le but général tourne autour de sauver l’arbre mana des forces obscures qui le menace.

Si sur le papier ça semblait être une bonne idée, je ne suis absolument pas de cet avis. Le fait d’avoir un panel de personnage permet de “faire plaisir au joueur” en lui donnant le choix. Ce choix a une grande influence sur le scénario puisqu’avec des personnages différents, les dialogues ne sont pas les mêmes et les relations qu’ils entretiennent avec les différents PNJ du jeu diffèrent aussi. Le problème est qu’en imposant pas de personnage et avec un choix aussi large, il est difficile de s’identifier à eux. Qui plus est, on a là tous les stéréotypes de personnage de JRPG vue et revue depuis trente ans. L’histoire, elle aussi est assez convenue et est très classique. Ce n’est pas mauvais en soit, mais ça peut rebuter les joueurs qui n’ont déjà que trop arpenter ce style de jeu.

trials of mana test

Des similarités avec Final Fantasy 7 Remake

Ces dernières années, Square Enix nous a habitué aux systèmes de combat en escouade que l’on puisse switcher ou pas de personnage. On a vu notamment Final Fantasy 15, Kingdom Hearts 3 et le tout récent Final Fantasy 7 Remake. Trials of Mana se trouve dans cette lignée en proposant une approche du système de combat plus accessible et ça se ressent beaucoup dans les sensations au combat qui sont bonnes. C’est fluide, on peut switcher très vite. L’IA est un peu faiblarde parfois, mais les informations visuelles notamment sur les attaques ennemis sont plutôt simple à lire. Et là où Final Fantasy 7 Remake avait tendance à se perdre dans certains combat à cause de certains ennemis très véloce qui faisait perdre les pédales à la caméra, Trials of Mana s’en sort beaucoup mieux grâce au simple fait que cette vélocité, cette agressivité des ennemis observés dans Final Fantasy 7 Remake n’est pas présente sur le jeu.

Niveau level-design, le jeu adopte quasiment la même approche que son “grand-frère” à savoir un jeu extrêmement linéaire avec quelques passages où l’aventure s’ouvrent légèrement. Le jeu recycle aussi énormément de zone où il sera question de revenir taper les même monstres plusieurs fois. Même les boss sont recyclés pour augmenter la durée du jeu. Là où le bas blesse, c’est que la mise en scène, la narration et même les personnages de ce Trials of Mana sont très mauvais, c’est là, la plus grosse différence avec Final Fantasy 7 Remake. C’est aussi ce qui m’a fait décrocher du jeu.

Techniquement parlant, le jeu n’est pas visuellement impressionnant, c’est même plutôt le contraire. Cela vaut bien sur son rendu très brut,  malgré un chara-design plutôt propre aussi bien que pour sa stabilité pas toujours au top, le jeu affiche un niveau de finition largement améliorable. On sent aussi que le budget alloué au développement du jeu n’est pas celui de Final Fantasy 7 Remake, loin de là.

trials of mana test

Sitôt fait, sitôt oublié

Finalement, si j’ai apprécié le gameplay de ce Trials of Mana, j’ai été déçu de ce côté classique du JRPG qui raconte une histoire vue et revu et il le fait mal en plus. Son level-design insipide et son côté technique en retrait ne sont pas non plus des arguments positifs C’est bien dommage, car son système de combat est plutôt bon et est maîtrisé. Entendez moi bien, Trials of Mana n’est pas un mauvais jeu. Un peu à la manière de Final Fantasy 7 Remake, ce sont des jeux qui propose des trames ultra-classiques. Trials of Mana est un jeu qui n’offre aucun moment marquant. Là où Final Fantasy 7 Remake par dans le grandiose avec son excellente mise en scène, ce que ne fait à aucun moment Trials of Mana. Pour autant, ce n’est pas un jeu que je vous déconseille puisqu’il n’est pas raté et que son gameplay est agréable. Cependant, c’est pour moi un jeu à faire en période un peu creuse. Finalement,; la période “en plein confinement” où il est sorti est peut-être le meilleur moment.

trials of mana test
TEST Trials of Mana : Comme un goût de FF7Remake eco+
Positif
Le chara design plutôt chouette
Le système de combat
Un remake de bonne facture
Négatif
Quelques soucis techniques
La mise en scène inexistante
Des personnages et une histoire insipides
Du recyclage à tous les niveaux
6