pearson cover

AVIS Pearson : Une série plutôt dispensable

Dernier mis à jour:
Date de sortie
17 juillet 2019
Saison
1
Nombre d'épisode
10
Chaine TV / SVOD
USA Network / Prime Video
Notre score
5

Découvrez mon avis sur la série Pearson disponible sur Prime Video

C’est enfin le retour des reviews séries sur le blog, cela fait bien longtemps que je ne vous en avais pas proposé. C’est donc Pearson qui est passé récemment sous mon radar. Il s’agit du spin-off de la série Suits qui est d’ailleurs l’une de mes séries préféré en ce moment. Je l’ai découverte l’année dernière et je me suis fait toute les saisons quasiment à la suite. Ce fut vraiment un gros coup de cœur et c’est donc avec avec impatience, mais aussi beaucoup d’attente que je me suis lancé le visionnage de Pearson.

La première saison de 10 épisodes est disponible sur Prime Video. Malheureusement, la série ne connaîtra pas de suite puisqu’elle a été annulé. Au niveau du casting, on retrouve Gina Torres qui reprend son personnage de Jessica Pearson après avoir quitter New-York, on retrouve aussi Bethany Joy Lenz (One Tree Hill) entre autres.

Jessica Pearson passe de New-York à Chicago en troquant sa blouse d’avocate pour conseiller le maire de Chicago tout en se rapprochant de sa famille. Cependant, tout ne sera pas aussi facile qu’elle le pense.

Malheureusement, l’absence de seconde saison après les dix premiers déjà diffusé donne un peu la tendance de cette série qui n’est vraiment pas excellente et c’est peut-être même un peu trop flatteur quand toute l’intrigue développé à travers cette première saison n’aura même pas connu de fin. La fin est totalement abrupte et je pense honnêtement qu’il était plus ou moins prévue de faire durer la série dans le temps, mais les audiences ont achevés cette espoir et je comprends totalement dans la série manque de qualité où plutôt n’apporte pas franchement grand chose de nouveau.

Gina Torres à travers Jessica Pearson est quant à elle excellente dans ce rôle de femme forte qui va devenir l’une des adjointes au maire de Chicago et dont la mission sera de s’occuper des ces problèmes et ils croyez moi, ils sont plutôt sombre. Il y a ce côté où Jessica fait les choses à sa manière un peu comme quand elle dirigeait son cabinet d’avocat à New York (dans la série Suits), cela lui demandera un peu d’adaptation , car elle n’est plus “la personne en charge” et cela lui vaudra quelques remontrances. Pour autant, si elle est revenu à Chicago, c’est pour essayer de renouer avec une partie de sa famille qui se retrouve dans une situation très précaire puisqu’en pleine procédure d’expulsion et sans le sous. C’est là qu’entre Chantel Riley qui joue la cousine de Jessica qui a le même tempérament et qui poussera Jessica dans ses derniers retranchements puisque c’est difficile pour elle d’accepter l’aide de cette Jessica qui débarque un peu comme une fleure pour s’imposer dans la vie de sa famille.

Il y a vraiment cette dualité dans Pearson qui tourne entre le côté sombre de Chicago et cet autre côté où Jessica tente de renouer avec sa famille. Et si en ce qui me concerne, la seconde partie est satisfaisante tout en étant quand même un peu secondaire, c’est l’intrigue principale qui me semble un peu trop classique et qui n’offre pas vraiment de grand moment. Je pensais retrouver un peu de l’ambiance voir même d’un peu de l’alchimie que l’on retrouve dans Suits, mais ce n’est pas le cas.

AVIS Pearson : Une série plutôt dispensable
5
Ou regardez Pearson ?